Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L'étude s'inscrit dans le cadre du projet Machreq-Maghreb dans sa troisième phase lancée depuis 2005 dont l'objectif était la mise au point d'options techniques et institutionnelles permettant 'l'empowerment' des communautés locales, la promotion de moyens d'existence durables et la conservation des ressources agropastorales. Au Maroc, les deux unités socio - territoriales choisies pour la mise en œuvre des activités du projet étaient Ouled Slimane et Sekouma-Irzaine, province de Taourirt. La revue des plans de développement communautaire des deux communautés a révélé des gaps importants en matière de connaissance des rôles que jouent les femmes dans les systèmes agropastoraux, leurs besoins pratiques et stratégiques et leurs perspectives. Ainsi, les objectifs de cette étude étaient d'examiner la division du travail prévalant dans ces communautés avec accent sur le rôle des femmes dans la filière ovine et de prospecter les options les plus appropriées aux femmes pour générer des revenus. Sur la base des méthodes participatives et des enquêtes, l'étude a démontré la diversité et l'ampleur des contributions des femmes dans la production ovine. L'élevage, tout particulièrement l'engraissement d'ovins pour la fête Al Adha est probablement une des options les plus adaptées aux conditions des femmes dans les communautés agropastorales. Laquelle activité peut aisément s'intégrer dans le calendrier du travail des femmes tout en leur permettant une source de revenus surtout si elle est accompagnée avec des opportunités de renforcement des capacités et de provision d'infrastructures de base au niveau de la communauté. L'étude a également insisté sur la nécessité de la valorisation du travail des femmes. Dans les communautés agropastorales, les femmes contribuent substantiellement aux activités productives de l'exploitation familiale, essentiellement les taches quotidiennes consommatrices de temps et d'énergie que nécessitent l'engraissement d'ovins. Au fait, sans la contribution du travail familial féminin, de tels systèmes de production ne seraient pas possibles.

2012
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2012), no 125-126 , p. 143-166

L’élevage dans les zones arides s’est fondé pendant des siècles sur une combinaison variable de systèmes agricole et pastoraux. Pendant le siècle dernier, la sédentarisation et la densification des usages des terres ont contribué à l’émergence de systèmes nouveaux, plus productifs mais aussi, d’un point de vue écologique, plus destructifs. Les pâturages étant surexploités, la durabilité des systèmes qui continuent à en dépendre largement est menacée, ainsi qu’est menacé l’ensemble ou l’environnement qui les abrite. D’ou le lien direct entre la problématique de l’élevage et celle de la gestion durable de l’ensemble des ressources naturelles. Les expériences menées en Afrique du Nord et au Moyen Orient suggèrent que les approches intégrées et participatives peuvent générer une gestion plus efficiente des ressources et des politiques plus efficaces de lutte contre la pauvreté. La plus récente de ces approches est l’approche ô Développement locale ô, Elle vise à organiser les populations locales sur une base décentralisée et à les impliquer dans les processus de planification de manière à les responsabiliser en tant que citoyens. Ce papier introduit les principes de base de l’approche, en liaison avec la problématique de l’élevage et celle du développement des petites exploitations.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 3-26

Une enquete a ete realisee en 1993 aupres des eleveurs de 6 groupements de l’Association Nationale Ovine et Caprine (ANOC) dans le but de caracteriser les systemes fourragers dans les elevages du Moyen-Atlas. Parmi les 210 membres adherents, 72 soit 34,3 ont ete interroges. les principaux resultats de cette enquete sont: - les moyennes de la superficie utile disponible est de 74,9 ha melk et 18,7 ha loues; - les eleveurs ont acquis une grande experience en matiere d’elevage; leur grande motivation et leur volonte de s’impliquer davantage dans la pratique de l’elevage constituent autant d’elements favorables a l’adoption des techniques relatives a la conduite du troupeau et a la production fourrageres. Le probleme clef de ces exploitations reside dans la faible productivite des paturages et le manque de fourrages a prix raisonnable. Une plus grande disponibilite en machines specialisees et la formation des eleveurs en matiere de cultures fourrageres sont deux possibilites pour augmenter la production. L’utilite et les potentialites des nouvelles varietes d’avoine fourragere et des plantes pastorales, telles que Trifolium subterraneum, ne sont pas assez connues pour etre valorisees. Des efforts de recherche sont necessaires pour diversifier la gamme d’especes destinees au fourrage vert en ete. L’optimisation de la production du foin (choix varietal, date de coupe, technique de recolte) et l’extension des differents traitements ameliorant la valeur de la paille, necessitent des efforts de vulgarisation de la part de l’ANOC et des autres services de vulgarisation.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 239-271

L’etude rapporte les resultats d’une enquete menee aupres de 75 exploitations de la DPA de Tanger en vue d’etablir un programme de recherche regional sur les fourrages. L’etude identifie trois types d’exploitations d’elevage: l’elevage de bovins laitiers, l’elevage de bovins mixtes associes aux ovins et l’elevage de bovins intensifs. L’analyse de la conduite des trois principales cultures fourrageres l’avoine, le bersim et le sorgho fourrager a permis de proposer 4 axes de recherche visant a surmonter les contraintes techniques rencontrees. Ces axes de recherche s’articulent autour de: - l’amelioration de l’avoine; - la diversification de la production du vert; - la mise en place d’un systeme de diagnostic et de suivi des systemes fourragers et enfin l’exploitation de la jachere et des sites marginaux.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 87-95

La race ovine d’man est la race locale des palmeraies du sud marocain. Apres 2 ans d’elevage en stations, il apparait que la race d’man pourrait agneler naturellement 2 fois par an (tous les 191 jours en moyenne) avec une fertilite de 90 et une prolificite de pres de 250 chez les brebis adultes, prolificite qui pourrait fortement augmenter. Des observations ponctuelles semblent montrer que la race d’man ne presente pas d’anoestrus saisonnier et que la puberte se manifesterait vers l’age de 3 a 4 mois chez les males et les femelles. Les performances ponderales, et en particulier les croissances entre 10 et 30 jours (production laitiere des meres) sont beaucoup moins satisfaisantes, mais des progres sensibles sont a esperer dans un proche avenir.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 47-66

Les auteurs presentent les resultats d’elevages enregistres sur les 2 troupeaux-pepinieres d’achouria et taboussamt. Ils montrent les qualites exceptionnelles de la race ovine d’man, aptitude au double agnelage, grande prolificite, aptitude a reproduire a 1 an avec une fecondite tres elevee et aptitude a elever 3 agneaux.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 67-97

Les auteurs proposent l’insertion de l’elevage dans la microexploitation dans la zone phoenicicole marocaine car l’association elevage-agriculture se trouve justifiee. Ils proposent des assolements fourragers, des conduites pour les ovins, les bovins, les lapins, les volailles. Des plans de batiments d’elevage sont egalement proposes. L’etude se termine par un compte d’exploitation detaille.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 99-111

L’auteur fait un constat de la situation de l’agriculture dans la vallee du draa et propose un programme de mise en valeur en fonction des resultats obtenus par la recherche agronomique au sahara. Il decrit la societe draoui et note les evolutions en cours.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 1-88

L’auteur rapporte des etudes preliminaires de laboratoire sur comperiella bifasciata how. Comme prelude a un essai d’acclimatation de cet encyrtide pour la lutte biologique contre aonidiella aurantii mask. Au maroc. L’evolution de c. Bifasciata parasite endophage du pou rouge de californie a ete etudiee sur differents stades de cette cochenille; le cycle evolutif comporte 5 stades larvaires et se deroule en 22 jours a une temperature de 25 c, et une humidite relative de 70-75. La ponte de comperiella a lieu juste apres l’emergence des femelles, avec ou sans accouplement; 80 du volume de ponte sont deposes dans la premiere semaine qui suit l’eclosion des femelles. Aonidiella aurantii, bien que parasitee, continue son evolution dans le temps; dans le cas des femelles matures, celles-ci continuent a emettre des larves mobiles jusqu’a un stade du parasite (stade pronymphe).

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 46 , p. 1-28

Les auteurs examinent les resultats agro-economiques obtenus sur l’unite phoenicicole familiale experimentale de zagora au bout de 6 ans. Ils soulignent le role indicatif satisfaisant de l’experience pour la mise en valeur agricole de la vallee du draa.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 48 , p. 89-113

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER