Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Sur 117 souches isolées de la rizosphère et de la spermodphere de la pomme de terre (90 des pseudomonas fluorescents). Nous avons pu sélectionner des souches (18) possédant un pouvoir antogoniste, vis-à-vis de l’e.c subsp astroseptica. Ce pouvoir s’est exprimé, in vivo, sur tranches de pomme de terre. Parmi les antogonistes, une souche non fluorescente identifiée comme étant enterobacter cloacae (ar11-119) manifeste aussi un haut pouvoir antagoniste.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 39-59

L’analyse morphologique et biochimique de certaines bactéries pathogènes isolées à partir d’un nouveau syndrôme sur la culture de la pomme de terre dans la région de meknès a permis de les identifier comme étant : erwinia carotovora subsp atroseptica : agent responsable de la maladie connue sous le nom de ôla jambe noireô ou en terme anglosaxon ôblacklegô. Cette maladie est présenté dans 8 des exploitations prospectées. La fréquence d’attaque estimée varie entre 1 et 4 selon les zones. Des méthodes de prophylaxie préventive sont discutées.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 61-72

Cette étude a consisté en une prospection intéressant les maladies fongiques et bactériennes de la pomme de terre de saison dans la région de méknès. Cette prospection réalisée au cours de la campagne 1987-88 a montré que la pomme de terre, largement constituée par la variété ôdésiréeô était attaquée par le mildiou (phytophtora infestans), l’alternariose (alternaria solani), la jambe noire, la pourriture molle (erwinia carotovora subsp. atroseptica, Erwinia carotovora subsp. carotovora et Erwinia chrysanthemi) et la galle commune (streptomyces scabies). A travers les exploitations prospectées, la sévérité du mildiou et de l’alternariose ont atteint respectivement 25 et 28,5 de tissus foliaires malades, alors que l’incidence de la jambe noire n’a pas dépassée les 6,25 de pieds attaqués.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 73-89
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER