Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Le présent travail a pour objectif de comparer le comportement de trois génotypes de luzerne (Draa Tamegroutte, Ziz Aoufous, écotypes originaires des régions pré-sahariennes du Maroc et Siriver variété australienne cultivée au Maroc) en combinaison avec deux souches autochtones de Sinorhizobium meliloti vis à vis de la salinité (0, 8, 12 et 16 g l-1 NaCl). L’essai est conduit sous serre et vise l’évaluation de l’infectivité et de l’efficience d’utilisation de l’azote en présence de deux témoins (sans infection bactérienne avec et sans apport d’azote dans le milieu de culture) sous l’effet de doses croissantes de NaCl. Les résultats obtenus montrent que la nodulation a lieu même à une concentration en NaCl du milieu de 16 g l-1, et que l’apport de l’azote par fertilisation ou par fixation symbiotique diminue l’effet dépressif du sel. La souche L20 (présumée sensible) présente un comportement similaire à la souche L32 (présumée résistante) vis à vis de la production de matière sèche et de la fixation d’azote. Enfin l’étude montre que les couples symbiotiques performants, sous contrainte saline, ne sont pas forcement composés des luzernes et des Sinorhizobium, séparément, tolérants à la salinité.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 115 , p. 88-103

Les luzernes annuelles ou médics (Médicago spp.) sont des légumineuses appétables et de bonne valeur nutritive. Elles permettent la fixation d’azote et assurent l’auto-régénération. Elles peuvent jouer un rôle important au sein des systèmes de production céréaliculture-élevage comme ceux pratiqués dam les régions arides et semi-arides du Maroc. Les travaux réalisés sur ces espèces fourragères ont constitué un élément majeur dans les recherches entreprises au Centre Aridoculture de Settat. Bien que le phosphore constitue un élément important pour la biomasse el la qualité. Au Maroc peu d’études ont été effectuées sur la réponse des médics à la correction par des apports dans les sols déficients en ces éléments. L’utilisation différentielle de P par les différentes espèces de Médicago n’est jusqu’à présent pas élucidée. Des essais en serre ont été réalisés en pots sur un vertisol à bas niveau de P (2 ppm Olsen NaHC03-P) fertilisé à 0, 50, 100, 200 ppm de phosphate en utilisant huit génotypes : M. blancheana L., M. rotata L., M. polymorpha L. cv. Serena et de deux écotypes locaux, M. scutellala Mill. cv. Sava, et M. trunculata Gaertn cv. Cyprus et un écotype local. De même, trois cultivars Cyprus. Serena, et Sava ont été mis dans un essai au champ sur un sol Palexeroll Petrocalcique peu profond etdéficient (4 ppm) en P avec des apports de 0, 15. 30, et 60 kg P ha-1. En serre, toutes les médics étudiées, avec une petite variabilité entre génotypes, ont eu une réponse positive ; exprimée par l’augmentation de la production de biomasse, aux apports faibles et moyens de P. Cependant, au-delà de 50 ppm aucune réponse n’a été obtenue alors que quelques réductions de rendement ont été observées à 200 ppm. Toutefois, l’absorption et la concentration de P dans les tissus ont augmenté avec le niveau élevé d’application. Au champ, les variétés Sava et Serena ont démontré une forte réponse positive aux apports de P et aussi Cyprus quand ces apports sont faibles. Le rendement de la variété Serena a été timide, sa croissance n’a pas été bonne, vraisemblablement due à une mauvaise nodulation. On conclue que sur les sols o— le phosphore est un élément déficient, en dessous de 7 ppm (Olsen NaHC03-P), l’apport des engrais phosphatés et du Rhizobium sp. est obligatoire pour obtenir une bonne production fourragère de médics.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 175-186
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER