Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Ce travail a été entrepris pour améliorer le rendement en méthane obtenu par la fermentation méthanique des déchets de bovins. L’optimisation du temps de rétention hydraulique et de la concentration en matière organique du substrat a été déterminée à 37 ?C et 55 ?C. L’étude du processus de fermentation des déchets de bovins et du potentiel de production en méthane montrent que la fermentation méthanique de ces déchets peut être conduite à de courts temps de rétention hydraulique sans détruire la stabilité du processus fermentaire : 8 jours à 37 ?C et 5 jours à 55 ?C pour une concentration en matière sèche de 42,9 g/l. Les rendements en biogaz sont améliorés; ils sont respectivement de 0,46 m3/(m3.j) et 0,68 m3/(m3.j) pour une proportion en méthane de 56 et 51 aux températures de 37 ?C et de 55 ?C. Les concentrations en matière sèche qui donnent les meilleurs rendements varient entre 7 et 9 . Les modèles de Monod (1942) et de Chen et Hashimoto (1978), appliqués à l’étude cinétique du processus décrivent de manière satisfaisante, à la fois la cinétique de disparition du substrat et la production de méthane.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 92 , p. 15-31

La présente étude envisage de tester les performances de la digestion anaérobie des déchets de bovins associés à la laitue d’eau ou Pistia stratiotes, plante macrophyte cultivée sur effluent de digesteur méthanique. Les essais ont été réalisés dans une série de digesteurs en batch et en continu pour des substrats constitués par un mélange de déchets de bovins et de laitue d’eau aux différentes proportions P1= 12,5 , P2= 16,6 , P3= 25 et P4= 50 de laitue d’eau. es meilleurs résultats ont été obtenus pour la proportion P4=50 de laitue d’eau, donnant une production en biogaz de 0,62 m3/ (m3.j) contenant 76,8 de méthane pour un temps de séjour de 15 jours, à une température d’expérimentation de 35 ?C. L’étude cinétique du système montre que le processus est bien représenté par le modèle de Monod. Les performances obtenues sont meilleures que celles qui sont réalisées au cours de la fermentation anaérobie des déchets de bovins utilisés seuls.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 27-39
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER