Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L'effet de la solarisation, du metam sodium et de la combinaison des deux, sur les champignons telluriques en général et les Fusarium spp. en particulier a été étudié en milieu réel. A 40 cm de profondeur tous les traitements ont éliminé plus de 80% de la flore fongique totale et 90% des germes de Fusarium spp. Dans la couche 40-60 cm, la combinaison de la solarisation et du Metam sodium à doses réduites s'est montrée la plus efficace.

2007
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 135-151

Le rendements en grain et certaines de ses composantes de six varietes de blé ont été étudies au champ avec deux techniques d’inoculation des grains par fusarium culmorum et cochliobolus sativus, agents de pourriture racinaires, sous differents régimes d’eau et niveaux d’azote. L’étude a été menée dans les domaines experimentaux de sidi el aydi (région de settat) et tassaout (région de marrakech) en 1988-89 et 1989-90. Des effets significatifs sur le développement des purritures racinaires ont été observés en 1989-90 par rapport à la saison de 1988-89. Ceci est du à l’inoculation par une suspension de spores des agents de pourritures racinaires et la sécheresse sévère qui a sévi de fevrier à avril 1990. En général la fertilisation azotée n’a pas eu d’effet significatif sur la maladie. En 1989-90, l’inoculation artificielle par la maladie des pourritures racinaires des blés a provoqué (1) une diminution significative du rendement et du poids du grain allant jusqu’à 60 et 34 respectivement, (2) une augmentation significative du nombre d’épis blancs. Les blés durs se sont montrés en général, plus sensibles que les blés tendres. Les variétés de blé dur marzak et cocorit se sont révélées les plus sensibles et la variété de blé tendre teguey-32 la plus résistante.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 49-63

Cette étude effectuée entre 1987 et 1989 montre l’existence de deux types de dépérissement de la verveine (Aloysia triphylla) dans la région de Marrakech. Le premier déperissement dont l’importance varie de quelques plants par parcelle à des pourcentages de l’ordre de 20 selon les sites, atteint les plants pendant leur plein développement végétatif. Il est dû au complexe Phytium sp. + Fusarium spp. Le second type du dépérissement est plus généralisé; son importance est de 8, 11, et 24 après chaque coupe respectivement à Mesfiwa, Ourika et Gghmat. Il s’est manifesté juste à la sortie des jeunes pousses après les coupes et peut être dû à un effet dépressif de la coupe ou à d’autres causes non parasitaires. Dans les deux cas, il s’agit d’une pourriture humide des racines et purridié. Une enquête effectuée dans 11 exploitations représentant les trois régions, a montré que la superficie cultivée en verveine a connu une régression de 75 à cause de la conjoncture liée aux problèmes du dépérissement et la chute des prix.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 149-168

Les auteurs testent l’efficacite de deux fongicides systematiques (benomyl et methylthiophanate) sur differentes souches de fusarium oxysporum albedinis, et determinent la dose de chaque produit qui inhibe la croissance mycelienne du champignon in vitro.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 121-131

Apres un rappel des caracteristiques de la maladie fusarienne du palmier dattier, les auteurs preconisent des orientations pour la lutte contre la maladie.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 141-160

Les recherches sur le deperissement brusque du palmier-dattier dans la zone de production de la datte deglet nour ont mis en evidence la presence de fusarium oxysporum f.S. Albidinis (kills et paire) gordan. Toutefois, l’experimentation n’a pas encore determine si les souches de fusarium isolees etaient l’agent causal des lesions observees lesquelles d’ailleurs ne presentent pas les caracteristiques habituelles du bayoud.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 35 , p. 137-142

Le bayoud, maladie vasculaire du palmier dattier causee par un champignon du sol (fusarium oxysporum albedinis), detruit un nombre considerable d’arbres, en particulier les sujets produisant les meilleures dattes. Originaire de la vallee du draa, il a envahi les palmeraies marocaines puis algeriennes. Sa progression durant les 80 dernieres annees est indiquee. Actuellement le bayoud menace les centres algeriens produisant la datte deglet-nour.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 15 , p. 37-45
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER