Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Dans une expérience préliminaire, le rôle de la salinité sur le développement de la gommose due à Phytophthora citrophthora a été démontré. La présente étude a pour objectif de vérifier si cette stimulation du développement de cette maladie était dûe à une action du sel sur l’agent pathogène. Différents sels et potentiels osmotiques ont été comparés. Les résultats obtenus ont montré que l’addition des sels au milieu de culture stimule la croissance de P. citrophthora. Celle-ci est plus importante entre - 1 ,44 bar et -3,11 bar. La croissance varie également en fonction du type de sels. Par ailleurs, les sels contenant dans leur molécule un ion Cl- stimulent l’agressivité de P. citrophthora évaluée sur feuilles détachées du clémentinier.

2001
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2001), no 103 , p. 51-60

A fin de connaŒtre l’importance de la gommose à Phytophthora des agrumes, des prospections ont été effectuées dans trois régions agrumicoles : Gharb, Berkane et Tadla. Les résultats obtenus montrent que cette maladie pose toujours un problème au niveau des vergers. En effet, l’incidence de la maladie au niveau de la région de Tadla varie de 3 à 22 pour cent avec une moyenne de 9 pour cent. L’incidence moyenne au niveau des vergers prospectés dans la région de Berkane est de 13 pour cent variant de 4 à 23 pour cent. Dans la région du Gharb, la maladie est plus importante. L’incidence varie de 3 à 28 pour cent avec une moyenne de 18 pour cent. Des attaques sur les porte-greffes existent dans les trois régions. Par ailleurs, la densité d’inoculum de Phytophthora spp. au niveau des sols des vergers prospectés dans les trois régions est élevée et varie de 11 propagules par gramme de sol sec à 72 au niveau de la région de Berkane, de 12 à 68 propagules par grammes de sol sec dans la région de Tadla et de 13 à 89 propagules par gramme de sol sec dans la région du Gharb.

2001
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2001), no 104 , p. 39-48

La gommose a phytophthora des agrumes est presente dans toutes les zones agrumicoles du maroc. Les agents pathogenes sont p. Citrophthora (r.E smith & e.H. Smith) leonian et p. Nicotianae van breda de haan var. Parasitica (dastur) waterhouse. Jusqu’a present, p. Palmivora (butler) butler n’a pas ete rencontre sur argumes, bien qu’on l’ait signale dans le pays. Les methodes de determination des phytophthora sont decrites et discutees, ainsi que les caracteres morphologiques de ces champignons. On peut prevenir la gommose par des methodes culturales adequates et par l’utilisation de sujets resistants. La sensibilite de nombreuses varietes proposees comme porte-greffe est determinee par la methode des inoculations artificielles. Les essais sont en cours avec diverses souches de phytophthora isolees du maroc et les premiers resultats indiquent que certaines varietes de citranges et de poncirus trifoliata (l.) Raf. Presentent une resistance suffisante aux souches testees. La reponse de chaque espece ou variete est discutee. Dans les vergers contamines, la prevention des attaques de gommose peut egalement se faire par des traitements chimiques en pulverisation ou badigeon sur le tronc. Les cas de gommose declares doivent etre excises avant que la lesion ne s’etende, et l’on peut encore sauver un arbre fortement atteint en realisant une greffe par approche.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 51 , p. 83-127
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER