Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Une expérimentation a été conduite durant les campagnes 1990/91 et 1991/92 en vue d’étudier les effets du stress hydrique et du niveau de fertilisation azotée sur la capacité d’absorption de l’azote, sur l’utilisation de l’eau et sur le rendement du blé. L’absence d’irrigation durant les phases: épiaison - avant la formation des grains et pendant la maturation a significativement affecté la teneur moyenne en protéines des grains ainsi que la quantité totale en protéines des grains. Les résultats ont aussi montré l’existence de différences significatives entre les différents niveaux d’azote, puisque la production totale en grains, la teneur en protéines, des grains et la capacité d’utilisation de l’eau ont augmenté avec le niveau de fertilisation azoté, de 0 à 140 kh/ha. La capacité d’absorption de l’azote a diminué avec l’augmentation du niveau de fertilisation azotée. Ces résultats montrent que le problème de la chute de rendement du blé, de la quantité de protéines et de la capacité d’utilisation de l’eau peuvent être maŒtrisées par l’utilisation de doses optimales d’azote (100 et 140 kh/ha), et par l’apport d’irrigation d’appoint durant les phases épiaison - avant la formation des grains, lors de la formation des grains, après la formation des grains et pendant la maturation.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 89 , p. 49-75

La production fourragere en Libye se concentre essentiellement dans les regions disposant d’eaux souterraines. Les principales cultures fourrageres sont la luzerne, l’avoine, la vesce, la vesce - avoine, l’orge, le millet, le sorgho et le sudan-grass. L’orge est la culture la plus importante du point de vue superficie. L’alimentation du cheptel depend beaucoup des concentres qui sont, soits produits localement, soit importes. De gros efforts ont été deployés pour la promotion de la production fourragere et pastorale. Dans les regions arides et semi-arides, plusieurs projets d’amelioration pastorale ont été réalisés comprenant la mise en place de clotures pour promouvoir les especes locales par fertilisation et sacrifiage, par le réensemencement de certaines espèces locales ou importées telles que Artemisia, Atriplex et Acacia, et le resemis des Medicago annuelles entre les lignes des arbustes. Dans les régions céréalières, les efforts ont été concentrés sur l’orge et des Medicago annuelles. Des recherches sont menées pour la selection de cultivars de vesce, de gesse, de Medicago, et pour l’introduction du triticale.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 89 , p. 149-157
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER