Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Une mission de collecte de germoplasme de céréales a été effectuée au Maroc par une équipe Maroco-Japonnaise appartenant respectivement à l’INRA et à l’Université de la Préfecture de Gifu, du 9 Juin au 19 Juillet 1995. Les prospections ont eu lieu dans les régions côtières du sud, l’ouest de l’Anti-Atlas, le Haut Atlas, les régions côtières du nord, le Moyen Atlas et le Rif. Au total, 1346 graines et épis appartenant à 46 genres et 20 familles, et 534 planches d’herbier appartenant à plus de 20 familles ont été collectés. Les principaux résultats sont les suivants: une culture pure de Triticum monococcum a été trouvée dans la région montagneuse ouest du Rif, o— des épis ont été ramassés. Par ailleurs, 143 échantillons de 6 Aegilops ont été collectés. Parmi lesquels, trois échantillons de Ae. geniculata ssp. endémiques à la région ouest du bassin méditerranéen et 16 échantillons de Ae. Ventricosa. En ce qui concerne Dasypyrum breviaristatum, 25 échantillons ont été collectés au Moyen Atlas et au Haut Atlas. L’écologie de leur sites de collecte a été étudiée. Un total de 237 échantillons de 2 avoines cultivées et de 13 avoines sauvages, dont certaines espèces sont endémiques au Maroc, a été ramassé. Tout le matériel génétique collecté est conservé et évalué à l’INRA, à l’Université de la Préfecture d’Osaka (Avena spp), et à l’Université Préfectoral de Fukui (Triticeae spp.)

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 97 , p. 51-64

Dans cette étude, 165 échantillons de blé dur, blé tendre et orge ont été collectés en 1995 du souk Tlet de Ben Guerir et de la halle aux grains à Casablanca. L’objectif de cette enquête est d’évaluer la quantité et la qualité des impuretés présentes dans les céréales commercialisées. Les impuretés trouvées ont été divisées en quatre groupes : semences d’adventices, semences d’autres cultures, débris de paille et débris de sol. En moyenne, entre 1,22 et 2,66 kg d’impuretés ont été trouvés dans chaque quintal de céréale commercialisée. Tous les échantillons ont été infestés par les semences d’adventices. En moyenne, entre 78 400 et 123 400 semences d’adventices ont été trouvées par quintal de blé ou d’orge. Soixante neuf (69) espèces d’adventices ont été identifiées, dont 55 sont des dicotylédones. Les semences de Lolium rigidum Gaud. et de Melilotus sulcatus Desf. ont été les plus fréquentes et les plus abondantes. Chaque quintal de céréale a contenu 0,250 à 2 kg de semences d’autres céréales. Pour chaque culture, le poids de la paille a été presque similaire à celui des semences d’adventices. Entre 0,227 et 1,161 kg de sol ont été trouvés par quintal de céréale. La sensibilisation des agriculteurs à désherber et épurer les champs des céréales est nécessaire pour avoir une récolte propre et acceptable pour la commercialisation, le stockage, la consommation humaine et animale et le semis.

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 98 , p. 9-21

Des enrobages pour les semences de trifolium subterraneum, medicago littoralis et lolium rigidum ont ete developpes dans le but d’ameliorer leur germination et installation en cas de semis aerien sur des parcours non arables. L’effet de la composition des pilules a base de farine de tourbe et de bois, de phosphate brut, d’adhesif et d’insecticides sur la germination et l’enracinement des semences enrobees a ete etudie au laboratoire, en serre et au champ. Sur les parcours, les fourmis constituent la plus grande menace pour les graines semees sur la surface du sol. Dans 18 essais pendant 2 ans sur 3 sites, le taux d’installation (en de graines semees) est passe de 6,1 pour semences pures a 13,3 pour semences enrobees. Des comprimes aplatis contenant 5-8 graines ont produit une meilleure installation que des pilules a 1 graine. La survie a long terme n’a pas ete amelioree par l’enrobage et n’a pas depasse un taux de 2 .

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 74 , p. 56-75

Les essais 1966-69 ont permis de retenir les varietes suivantes dans les especes fourrageres cultivees au maroc: - dans les luzernes: africaine, sonora, demnat et indienne. - Dans les vesces: selections de l’inra: 6184, 6194, 6229, 6234, 6235, 6238, 6241 et 6242; - dans les pois: sefrou (6138); inra: (6176); peluschke (6216); - dans les bersims: (t. Alexandrinum l.) Usa-nils (6454); - dans les lupins: lupin d’italie (6309) et selection inra (6210). Parmi les especes non cultivees au maroc, des resultats particulierement encourageants ont ete obtenus avec le trefle de perse (t. Resupinatum l.) Et notamment avec les varietes: maroc b (6205) et maroc d (6209). Parmi les graminees perennes, les especes suivantes presentent un interet certain: pennisetum purpureum schum. (Napier), panicum muticum l. (Gerbe de para), panicum maximum jacs. (Grand mil), pennisetum setosum l. Rich. (Buffel grass), pennisetum ciliare l. (Link) (sibous), festuca elatior l. Ssp. Arundinacea (schreb.) Hack. (Fetuque roseau) et phalaris tuberosa l. (Alpiste perenne). Parmi les graminees annuelles: lolium multiflorum l. (Ray grass d’italie) et sorghum sudanense (piper) stapef. (Sudan grass) notamment les hybrides.

1969
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 28 , p. 81-161
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER