Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Le trans-resvératrol (3, 5, 4’-trihydroxystilbène) est un des métabolites de stress produit par la vigne en réponse à une infection parasitaire ou à la suite d’une irradiation par les UV. L’estimation de l’aptitude à la synthèse de cette molécule antifongique naturelle, en faisant référence au critère de repérage du bourgeon anticipé de la vigne qui permet de localiser le côté ventral et dorsal d’une feuille de vigne a été évaluée. Des différences significatives dans la production du resvératrol entre les deux côtés (ventral et dorsal) d’une même feuille de vigne ont été obtenues. Le fait que le potentiel de production de cette molécule chez la vigne semble être associé à un système morpho génétique très précis, représente un élément important dans un schéma d’amélioration et de sélection de vignes résistantes à Botrytis cinerea.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 52-66

L’objectif principal de cette étude est la contribution à l’adoption des techniques de lutte dirigée en matière de protection contre les principaux ravageurs en verger d’agrumes. Pour cela, nous avons réalisé une étude comparative entre deux manières de gérer le verger d’agrumes contre les déprédateurs : tout d’abord, d’une manière classique basée sur des calendriers préétablis de traitements chimiques, et parallèlement de façon raisonnée, en nous basant sur la biologie et sur le suivi de la dynamique des populations des ravageurs et de leurs ennemis naturels. Cette deuxième méthode préconise, l’observation régulière du verger, l’utilisation du piégeage, l’adoption des seuils d’intervention et une application raisonnée de pesticides appropriés. Les résultats obtenus ont montré que la lutte dirigée est une étape fondamentale et incontournable à toute adoption ultérieure de la lutte intégrée. En effet, cette méthode a permis de réaliser des réductions substantielles aussi bien en matière de traitements (nombre et quantité de bouillie pulvérisée) qu’en matière de dépenses phytosanitaires, sans oublier les conséquences positives sur la faune auxiliaire et sur l’agro-système d’une manière générale. Ainsi, seuls 10 traitements (dont 3 seulement sont généralisés) ont été suffisants pour maŒtriser les ravageurs tout au long de la campagne agricole, contre 18 pour la parcelle témoin (dont 15 généralisés) ; ce qui a engendré une réduction de plus de 72 pour cent en produits chimiques et 62,5 pour cent des dépenses phytosanitaires, sans affecter ni la qualité ni la quantité des fruits produits.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 107 , p. 11-28

Etude sur les maladies fongiques de la tournesol au maroc. La maladie la plus redoutable est le mildiou. De par son caractere polyphage, la sclerotiniose existe deja sur le tournesol depuis 1989, quoique son dange ne s’est pas manifeste en raison du temps sec ces dernieres annees. Les autres maladies, bien que tres rares peuvent constituer un menace il s’agit de la pourriture grise, le phomopsis, l’alternariose et la pourriture charbonneuse. Une description des symptomes engendres par ces maladies et les mesures pour les combattre sont decrites.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 117-138

Le carbofuran (furadan 5g) applique en trois doses, localise, dans les sillons au moment de semis ou à la volee au printemps, a ete evalue pour le contrôle de la premiere et deuxieme generation de la cecidomyie, mayetiola spp. Un total de sept essais de ble tendre, quatre de ble dur et quatre d’orge ont ete conduits durant quatre annees a sidi el aidi, ben ahmed et jemâa shaim. Pour les trois cereales, le pourcentage de contrôle de la premiere et de la deuxieme generation a augmente avec l’augmentation de dose de carbofuran (0.36 à 1.12 kg Al/ha) applique au semis. Chez le ble tendre, la moyenne des pourcentages de contrôle a augmente de 41 à 65 pour la premiere generation et de 44 à 62 pour la deuxieme. Chez le ble dur, la moyenne de contrôle a augmente de 41 à 81 pour la premiere generation, mais a ete irreguliere pour la deuxieme. Chez l’orge, la moyenne des pourcentages de contrôle a augmente de 18 à 67 pour la premiere generation et de 27 à 51 pour la deuxieme. Les augmentations en rendement pour les applications du carbofuran au semis ont ete en moyenne de 29, 24 et 37 pour le ble tendre, le ble dur et l’orge, respectivement. Les augmentations en rendement pour les applications au semis et au printemps ont ete moyenne de 42, 32,et 45, respectivement pour les trois cereales. l’analyse economique des applications du cabofuran a indique que les rapports benefice/côut pour les traitements au semis ont ete largement au dessus de 2.0 pour le ble tendre et le ble dur. Les traitements à la volee au printemps n’ont pas atteint le rapport benefice de 2.0. Les applications du carbofuran sur l’orge n’ont pas donne des rapports benefice/côut favorables parce que la valeur de l’orge a ete tres faible.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 77 , p. 55-74

L’effet des gênes de resistance de ble, H5, H11, H13, dans la suppression des populations de la mouche de hesse au maroc a ete etudie en 1985-1986 et 1987-1988. Les essais conduits à Sidi El Aidi, Jemaa Shaim et Dar Bouazza ont montre que les trois gênes etaient efficaces dans la reduction des populations larvaires des trois generations de la saison agricole. Tous les trois gênes conditionnent l’antiboisis qui se traduit par une forte mortalite de larves de premier stade. En se basant sur l’estimation de densites larvaires sur les varietes resistantes et sensibles, les gênes de resistance ont reduit les populations larvaires, dans la majorite des essais, de plus de 94. Bien que les niveaux d’infestation ont augmente de la premiere à la troisieme generation sur les bles resistants dans quelques essais, les genes H5, H11, etaient generalement plus efficaces que le gêne H13 dans la reduction des populations, et ce dans toutes les stations. Les augmentations des niveaux d’infestation des bles resistants seraient causees par de fortes populations larvaires qui auraient, tout simplement, accable les plantes resistentes, ou par des temperatures elevees qui auraient reduit l’expression de la resistance, ou par des biotypes virulent qui auraient survecu et qui seraient multiplies sur les plantes resistantes à travers les generations.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 77 , p. 129-145

Les auteurs testent l’efficacite de deux fongicides systematiques (benomyl et methylthiophanate) sur differentes souches de fusarium oxysporum albedinis, et determinent la dose de chaque produit qui inhibe la croissance mycelienne du champignon in vitro.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 121-131

Dans cette note, les chercheurs font le bilan de 10 annees d’experimentation de la betterave sucriere. Dans une premiere partie, une etude minutieuse de la qualite de la betterave recoltee dans differentes regions du maroc, a permis de conclure, en tenant compte du choix des varietes, des epoques, du mode et de la qualite des semis, que les betteraves les plus precoces (recoltees fin juillet au plus tard), sont les plus avantageuses. En effet, d’une part, elles necessitent moins de soins que les varietes tardives; d’autres part, elles sont tres cotees sur le marche grace a leur teneur elevee en saccharose. Les auteurs donnent ensuite une liste des ennemis vegetaux et animaux de la betterave sucriere et indiquent les divers moyens de les combattre. Enfin, dans une deuxieme partie, ils presentent une etude detaillee du prix de revient de la culture betteraviere dans deux exploitations irriguees.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 47 , p. 69-123

Dans le but de mesurer avec precision les depots d’insecticides (ddvp) a l’unite de surface en lutte antiacridienne, les auteurs ont mis au point un dispositif d’injection d’une solution radioactive de ddvp - 32 dans la gerbe emise par des micronaires en pulverisation aerienne. Cette etude a permis egalement de definir les parametres les plus adaptes a l’utilisation de l’aeronef en lutte antiacridienne et de rentabiliser au mieux cette technique de lutte.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 51-61

Nos travaux ont ete consacres a l’etude des differentes especes d’acariens des plantes cultivees au maroc, leur distribution sur les plantes hotes et leur importance economique. Les especes qui sont les plus importantes, car tres polyphages et tres dispersees au maroc, sont: tetranychus turkestani, tetranychus cinnabarinus et tetranychus urticae. Il existe d’autres especes egalement importantes mais limitees a quelques plantes hotes. Il s’agit de panonychus ulmi sur pommier, de vasates lycopersici sur tomate, d’eriophyses vitis sur vigne, etc. Les photos en couleur ci-jointes, permettront une determination plus aisee des especes communes.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 69-97

Les particularites morphologiques et biologiques d’aleurothrixus floccosus, ravageur de presence recente dans le bassin mediterraneen, sont precisees de meme que la dynamique des populations de l’aleurode en relation avec les periodes de croissance de la plante-hote. Aucun parasite indigene n’a pu s’attaquer a cet aleurode et le principal facteur de regulation est la competition intraspecifique cree lors des periodes de surpopulation. Les moyens de lutte chimique existent avec une dizaine d’insecticides appartenant au groupe des organophosphores mais aucun n’assure une mortalite totale lors des fortes densites du ravageur. L’utilisation de cales noacki, parasite specifique, a permis un tres bon controle biologique d’aleurothrixus floccosus dans les alpes-maritimes ou un equilibre biologique est en cours d’instauration.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 99-117

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER