Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La production végétale, en agriculture pluviale est fréquemment affectée, au Maroc, par le manque d’eau et les fortes fluctuations de la pluviométrie. Pour réduire l’effet de ce stress environnemental et compenser la réduction des rendements due à la sécheresse, le gouvernement marocain a opté pour le développement de l’irrigation dans certaines régions du pays. En effet et pour tirer plus de profit des eaux des rivières, le Maroc a investi dans la construction des barrages. Par conséquent, les Offices Régionaux de Mise en Valeur Agricole ou ORMVAs ont été crées pour conseiller les agriculteurs et assurer une bonne distribution de l’eau. Néanmoins, l’investissement fait par le gouvernement ne pourrait avoir un impact substantiel sur le développement de l’agriculture marocaine et réduire les gaspillages d’eau que si des techniques d’irrigation plus performantes et plus adaptées sont maŒtrisées et pratiquées par les agriculteurs. L’objectif de ce papier est la mise au point sur les acquis de recherche et de transfert de technologies dans le domaine de l’utilisation de l’eau d’irrigation et l’analyse de la situation actuelle et les perspectives. Les résultats de recherche obtenus ont montré que Blaney Criddle, la méthode d’estimation de l’évapotranspiration potentielle la plus utilisée au Maroc, doit être améliorée par l’introduction dans l’équation d’un coefficient correctif ou changée par d’autres méthodes plus précises et adaptées telles que Penmann Monteith ou Priestly Taylor. Les évapotranspirations maximales (ETM) et les coefficients culturaux (Kc) ont été également déterminés pour différentes cultures. L’irrigation gravitaire a été améliorée par l’utilisation du laser rotatif qui facilite le nivellement des parcelles et par l’adaptation de la méthode, connue sous le nom d’irrigation par vagues (surge irrigation). L’information existante montre l’intérêt de la mesure du bilan hydrique, de la température du couvert végétal et d’autres indicateurs liés à la plante dans le raisonnement des périodes et pilotage des irrigations. De même les stades critiques d’irrigation du blé ont été identifiés. En effet deux (au tallage et à l’épiaison) ou trois (au tallage, épiaison et au grossissement du grain) apports d’irrigation d’appoint au cours du cycle de développement sont suffisants pour assurer une augmentation substantielle et une stabilité des rendements. L’utilisation potentielle des eaux usées et le rôle de la caractérisation agro-écologique dans le développement de l’Agriculture ont été démontrés. De cette investigation, on peut conclure que même si beaucoup de résultats de recherche en station existent, les technologies développées ne sont pas encore utilisées au niveau de la parcelle de l’agriculteur. Par conséquent dans les régions pour lesquelles la technologie existe, un système de transfert de technologies plus adapté et plus efficient doit être utilisé. Dans d’autres régions un programme de recherche doit être développé. Dans ce papier des recommandations pour un programme de recherche/transfert de technologies plus orienté ont été faites.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 92 , p. 101-112

Les techniques d'inoculation au champ par la maladie de la tache bronzée (Pyrenophora tri¬tici-repentis) sont nécessaires pour la sélection. Les objectifs de cette étude étaient d'évaluer et de comparer les techniques de pulvérisation d'inoculum aux stades précoce, et tardif et de l'inoculation par la paille. Quatre vingt génotypes de blé dur ont été ainsi inoculés dans les stations expérimentales de 'Sidi-EI-Aydi' et 'Annoceur'. Les suspensions conidiales ont été pulvérisées aux stades montaison et floraison. Après inoculation, les essais ont été recouverts par des tentes de polyéthylène pour une nuit. La paille infestée a été appliquée au stade 2-3 feuilles. Les génotypes ont été testés sous serre, les résultats de champ et de serre ont été comparés. Les résultats ont montrés que l'effet du génotype, du site et de la méthode d'ino¬culation, ainsi que celui de l'interaction méthode site étaient significatifs. L'étude de la va¬riabilité de l'infestation, a montré que la pulvérisation précoce était plus effective en station à climat relativement froid (Annoceur). Dans la station de Sidi El Aydi, l'infestation par la paille était plus efficace. Des corrélations entre les infestations, la hauteur et la précocité ont été montrées et devraient être prises en compte.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 53-68

Dans le but de mesurer avec precision les depots d’insecticides (ddvp) a l’unite de surface en lutte antiacridienne, les auteurs ont mis au point un dispositif d’injection d’une solution radioactive de ddvp - 32 dans la gerbe emise par des micronaires en pulverisation aerienne. Cette etude a permis egalement de definir les parametres les plus adaptes a l’utilisation de l’aeronef en lutte antiacridienne et de rentabiliser au mieux cette technique de lutte.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 51-61
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER