Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La minéralisation du carbofuran-14C a été étudiée dans un sol betteravier Marocain sous conditions de laboratoire. L’étude a été conduite sous conditions de sol humide et immergé sur une période de 63 jours. La minéralisation du carbofuran a été déterminée par la mesure de 14C02 formé. Les résultats montrent une haute minéralisation du carbofuran avec 19.2 pour cent de la dose initiale sous conditions humides et 12.4 pour cent sous condition immergée. La vitesse de disparition des résidus extractibles a été supérieure sous condition immergée que sous condition humide. Les résidus liés ont été formés en grandes quantités avec un léger excès sous condition immérgée (33.3 pour cent ) par rapport à ceux formés sous condition humide de sol (29 pour cent ). La quantité des produits organiques volatils formée était très supérieure sous condition immergée avec 18.2 pour cent , alors que celle formée sous condition humide ne dépassait guère 5.6 pour cent . Le principal produit de dégradation est le carbofuranphenol.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 221- 235

L’activité des micro-organismes présents dans le sol est en relation directe avec les conditions climatiques qui règnent. Un changement dans les conditions climatiques du sol (humidité et température) cause un changment dans l’activité microbienne qui affecte le processus de minéralisation - immobilisation et par là un changement dans certains résultats d’analyse du sol. L’objectif de cette étude était de voir les variations de phosphore extrait par la méthode olsen (nahco3-p). et des nitrates (No3-n) dans un calcimagnésique à caractère vertique de la station expérimentale de sidi el aydi pour une période de 2 ans et demi. Le phosphore dans les premiers 20 cm de profondeur des parcelles temoin avait une tendance de varier d’une saison à l’autre. Alors que dans les parcelles fertilisées, ces variations n’étaient pas accentuées. Concernant les nitrates, malgré leur variation saisonnière accentuée, la majorité de n appliqué n’était pas détectée dans les premiers 20 cm de profondeur. Cependant, il est nécessaire de considérer ces limitations dans l’échantillonnage du sol pour l’analyse de l’azote.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 91-100

Les communications presentees lors du seminaire sur la calibration des analyses du sol (n et p) concernent les aspects suivants: calibration des analyses du sol en azote et phosphore, potentiel de mineralisation d'azote organique dan differents types de sols de la chaouia, etat du phosphore dans les principaux sols de la chaouia, fumure azotee sur ble et orge en zone semi-arides et adaptation de la methode Ă´drisĂ´ au laboratoire de nutrition minerale de l'inra rabat.

1988
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1988), no 64 , p. 139-147

Une experience en pots de vegetation a ete mise en place afin de determiner quantitativement et cinematiquement la mineralisation de l’azote organique contenu dans le sol, par l’analyse chimique et isotopique de la plante. Dans ce but, les auteurs ont developpe une formule basee sur le principe de la dilution isotopique. Elle relie la dilution de la substance marquee appliquee au sol, causee par la mineralisation de l’n organique, a la variation de la teneur de n15 de la plante pendant sa vegetation. De la sorte, les auteurs ont trouve que la plante exerce une action fortement stimulante sur la mineralisation. La quantite d’azote total mineralise dans le sol au bout de 70 jours est de 517 ppm. Quant a la vitesse de mineralisation, elle varie entre 3,0-16,0ppm n. De cette facon on a pu determiner le coefficient d’utilisation par le ray-grass de l’n mineralise (16,8). Enfin, de l’azote total present dans le sol (n mineralise + n ajoute), la plante a utilise un cinquieme.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 13-28
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER