Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les G.M.Q. (Gains moyens quotidiens) obtenus sur des agneaux de races locales, ages entre 3 et 6 mois et alimentes intensivement oscillent entre 140 et 180 g/j sur une periode de 7 mois, et atteignent les 225 g/j pour la ôsardiô et la ôtimahditô sur des periodes plus courtes. Les indices de consommation se situent entre 4 et 5 u.F./Kg de gain en debut d’essai (2 premiers mois) et atteigent 6 a 7 u.F. (Entre le 4 et 7 mois). Ces resultats montrent qu’il est preferable d’opter pour des periodes d’engraissement courtes et constituent un element d’incitation pour la selection en race pure.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 54 , p. 73-83

Le resultat de la prospection menee dans les palmeraies des oueds; gheriss, ferkla et reg a permis de degager 4 communes a majorite: caprine (touroug), ovine (tinejdad-alnif), bovine (mellab), mixte (goulmima - tadighoust). La couleur noire predomine au sud (alnif); elle est noire - blanche au centre (touroug - mellab - tilouine) pour devenir sardi blanche a blanche plus au nord (goulmima - tadighoust). Les premieres chaleurs apparaissent chez les agnelles entre 6 et 7 mois avec 2 agnelages par an a intervalle de 6 mois et demi. La naissance et elevage des agneaux simples et doubles se rencontrent chez 90 des brebis alors que la mortalite chez les superieurs a 2 agneaux en naissance et en elevage est de 70. Les critieres de selection chez les eleveurs sont: la conformation, le mode de naissance, la valeur familiale, la presence des pendeloques. L’ardeur et l’absence de cornes chez le male et le developpement de la mammelle chez la femelle. Les avantages de la race d’mane tiennent surtout a la prolificite dans le temps et par portees ainsi qu’a sa bonne aptitude laitiere. Par contre c’est un animal de stabulation, tres exigeant, sensible aux intemperies, sa laine n’est pas prisee.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 157-219

L’unite regionale d’elevage ovin had soualem de la societe nationale de developpement d’elevage situee dans le littoral entre casablanca et el jadida a ete decrite. Le systeme d’elevage pratique est un croisement industriel de 3 agnelages en 2 ans qui oblige de maintenir les brebis toute l’annee en bon etat. Pendant la periode de soudure (juillet a novembre) les brebis sont nourries d’ensilage, d’aliment liquide a base de melasse et de concentre. Les agneaux sont en stabulation permanente et sevres au poids de 12 a 14 kg. Pendant la periode d’herbe (decembre a juin), les brebis et agneaux sont sur parcours sans complement sauf aliment liquide pour les brebis en decembre et juin. Les principales sources fourrageres et leurs contributions a l’alimentation sont les parcours ameliores et naturels (67), orge et seigle patures (6 ), ensilage (11), concentre (10) et melasse (6). Leur prix de revient est de 0,24 dh/uf pour les parcours, 0,80 pour les cultures paturees, 0,55 pour l’ensilage, 1,15 pour le concentre et 0,27 pour la melasse. Le cout de l’aliment pour 1 kg de poids vif est 7,71 dh. La part d’alimentation dans le prix de revient est de 65. Des ameliorations futures sont en vue en augmentant la part de parcours ameliores et d’ensilage.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1987), no 62 , p. 17-27

Les auteurs rendent compte de leurs observations sur la race ovine ôd’manô avant la phase de selection. La race d’man presente une prolificite exceptionnelle encore ameliorable; par contre, ses performances et la carcasse mediocres, sont a parfaire.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 48 , p. 17-37

La race ovine d’man est un des elements de l’agriculture de la palmeraie marocaine; elle est elevee en micro-troupeaux gardes en stabulation et alimentes par le fourrage de l’exploitation. Le d’man est une race de petite taille de mauvaise conformation bouchere, et a pigmentation extremement variable. Apres 2 ans de travail dans les troupeaux du domaine royal de tabouassamt a rissani, il apparait que les brebis d’man peuvent reproduire 2 fois par an (intervalle de 192 jours entre 2 agnelages) avec une prolificite superieure a 250. Les performances ponderales sont relativement mediocres, mais permettent tout de meme d’obtenir, a 6 mois, des males de 30 kg et des femelles de 25 kg. Une variabilite importante des resultats, tant de reproduction que de croissance, laisse esperer des gains importants. Dans les conditions de la palmeraie, on peut calculer que 1 ha de fourrages peut produire plus de 2000 kg de poids vif a partir de reproducteurs d’man ameliores. Cette race est donc susceptible de contribuer a l’intensification de la production aussi bien en palmeraie qu’a l’exterieur et meme a l’etranger.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 25-46

La race ovine d’man est la race locale des palmeraies du sud marocain. Apres 2 ans d’elevage en stations, il apparait que la race d’man pourrait agneler naturellement 2 fois par an (tous les 191 jours en moyenne) avec une fertilite de 90 et une prolificite de pres de 250 chez les brebis adultes, prolificite qui pourrait fortement augmenter. Des observations ponctuelles semblent montrer que la race d’man ne presente pas d’anoestrus saisonnier et que la puberte se manifesterait vers l’age de 3 a 4 mois chez les males et les femelles. Les performances ponderales, et en particulier les croissances entre 10 et 30 jours (production laitiere des meres) sont beaucoup moins satisfaisantes, mais des progres sensibles sont a esperer dans un proche avenir.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 47-66

Les auteurs presentent les resultats d’elevages enregistres sur les 2 troupeaux-pepinieres d’achouria et taboussamt. Ils montrent les qualites exceptionnelles de la race ovine d’man, aptitude au double agnelage, grande prolificite, aptitude a reproduire a 1 an avec une fecondite tres elevee et aptitude a elever 3 agneaux.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 67-97

Les auteurs proposent l’insertion de l’elevage dans la microexploitation dans la zone phoenicicole marocaine car l’association elevage-agriculture se trouve justifiee. Ils proposent des assolements fourragers, des conduites pour les ovins, les bovins, les lapins, les volailles. Des plans de batiments d’elevage sont egalement proposes. L’etude se termine par un compte d’exploitation detaille.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 52 , p. 99-111

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER