Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

De nombreux essais démontrent que des gains de rendement peuvent être obtenus à la suite de traitement avec le phosethyl Al. sur des arbres apparemment sains et donnant des productions satisfaisantes. Cette observation peut s’expliquer par l’existence d’attaques racinaires insidieuses qui affaiblissent l’arbre sans le conduire rapidement à la mort. Notre expérimentation a pu mettre en évidence l’existence d’une population importante de Phytophthora au niveau de la rhizosphère des arbres d’oranger non traités et des nécroses racinaires. Après une année d’essai, le nombre de propagules de Phytophthora au niveau de la rhizosphère des arbres d’oranger traités, et pour les trois fréquences d’application, est resté presque stable. Au cours de la dernière année d’expérimentation, une réduction importante de la population de Phytophthora spp., au niveau de la rhizosphère a été enregistrée, surtout pour le groupe d’arbres ayant reçu trois pulvérisations par an (76,9 ). Nos résultats montrent que les écarts par rapport au témoin, enregistrés sur les parcelles traitées au phosethyl Al., sont très importants. Des gains de rendement de 19 ont été obtenus sur les parcelles traitées trois fois par an. L’utilisation de phosethyl Al., en pulvérisation foliaire, a permis une réduction importante du nombre de propagules de Phytophthora spp., au niveau de la rhizosphère des arbres traités suivi d’une régénération des racines atteintes qu’on a observée. Il est possible de relier ce gain de rendement à une remise en état du système racinaire, déjà endommagé, auparavant, par Phytophthora spp.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 94 , p. 31-37

Les deux fongicides systémiques, métalaxyl et phoséthyl Al., sont trés efficaces dans la lutte contre la pourriture brune, maladie controlée que partiellement par trempage dans l’eau chaude ou par traitement préventif avec des fongicides traditionnels, dits de surface. La méthode d’apport, avec ou sans cire, n’a pas influencé l’efficacité des deux matières actives. L’application préventive est la plus sûre, mais l’efficacité des deux fongicides fût conservée, même dans le cas d’un traitement curatif, effectué 24 h après contamination.

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 96 , p. 41-45
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER