Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La réceptivité de feuilles de tomate à la pourriture grise causée par Botrytis cinerea a été étudiée in vitro (sur disques foliaires) et in vivo sur des feuilles jeunes en émergence, sur des feuilles vertes complètement formées et sur des feuilles jaunes sénescentes.Les mesures de diamètre des lésions, réalisées sept jours après l’inoculation, ont révélé une forte réceptivité des feuilles sénescentes à B. cinerea. L’évaluation des pourcentages d’infections a montré ce même résultat après inoculation in vitro par suspension sporale. Par contre, dans le cas du test in vivo, ce sont les feuilles jeunes qui se sont montrées les plus réceptives. La réceptivité des feuilles complètement formées s’est avérée faible si non équivalente a celle des feuilles jeunes. Le suivi in vitro de la sporulation sur disques foliaires, après 15 jours d’incubation, a montré que c’est sur ces dernières que le potentiel de sporulation est le plus élevé. Les indices de sporulation obtenus ont été de 6,67 et de 1,83 sur disques foliaires inoculés respectivement par disque mycélien ou par suspension sporale. Ces indices sont de l’ordre de 4.83 et 0.83 de 1.5 et 0.33 respectivement pour les feuilles jeunes et pour les feuilles sénescentes. L’application préventive (24 h avant) des antagonistes a réduit significativement la réceptivité des feuilles de tomate (potentiel d’infection et de sporulation), indépendamment de leurs âges, à B. cinerea. Les taux de réduction les plus importants ont été enregistrés sur les feuilles complètement développées. L’application des isolats antagonistes a réduit également la germination des conidies de B. cinerea sur les feuilles de tomate.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 115 , p. 32-48

Une souche de levure (1113-5) isolée lors d'une étude antérieure et ayant un haut pouvoir antifongique contre les deux principaux pathogènes responsables des maladies post-récolte des pommes au Maroc; Penicillium expansum et Botrytis cinerea, a été utilisée dans cette élude. L'objectif de ce travail est d'évaluer et d'optimiser les potentialités de la production en masse de cette souche en fermenteur de laboratoire. L'effet des conditions de stockage sur la stabilité de la biomasse séchée par la technique du lit fluidisé et le maintien du pouvoir inhibiteur contre P. expansum à l'échelle pilote ont été également évalués. Une production importante en biomasse de la levure (107 g l-1 en poids sec) a été obtenue par fermentation discontinue alimentée (i.e., fed-batch) par une solution de glucose. La biomasse produite a été séchée en lit fluidisé et a gardé une viabilité optimale de 60%. Ce travail a montré aussi que la levure séchée a maintenu son activité antifongique après 7 mois de stockage à 4 °C. Le plus fort pouvoir antagoniste contre P. expansum a été obtenu en appliquant la levure à une concentration de 1.10 CFU m l-1 sur les pommes blessées.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 117 , p. 75-89

Dans cette étude, on a observé l’efficacité in vitro et in vivo de 5 sels de calcium sur différents champignons responsables de la pourriture des pommes en conservation.Le propionate, l’hydroxyde, l’oxyde, le silicate et le chlorure de calcium utilisés à la dose de 600 mg Ca2+/1 ont montré une toxicité importante vis-à-vis d’Altemaria alternata, Trichoderma harzianum, Penicillium expansum, Trichothecium roseum et Fusarium avenaceumm et ceci pour différentes étapes de développement de ces champignons.De même, les traitements en post-récolte des pommes de la variété ôGolden Deliciousô par trempage dans les solutions des 5 sels de calcium testés, ont réduit d’une façon significative l’incidence de la pourriture des pommes en conservation, causée par les différents champignons. Ces résultats pourraient suggérer l’utilisation de ces sels de calcium au drencher comme un moyen de lutte efficace contre les maladies cryptogamiques des pommes pendant leur stockage.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 159-174

Les deux fongicides systémiques, métalaxyl et phoséthyl Al., sont trés efficaces dans la lutte contre la pourriture brune, maladie controlée que partiellement par trempage dans l’eau chaude ou par traitement préventif avec des fongicides traditionnels, dits de surface. La méthode d’apport, avec ou sans cire, n’a pas influencé l’efficacité des deux matières actives. L’application préventive est la plus sûre, mais l’efficacité des deux fongicides fût conservée, même dans le cas d’un traitement curatif, effectué 24 h après contamination.

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 96 , p. 41-45

Cinq fongicides : le bénomyl, le chlorothalonil, le métyl-thiophanate, le mancozèbe et l’iprodione, ont été testés contre Alternaria tenuis, agent causal de la pourriture des pommes en conservation. In vitro, le chlorothalonil, le mancozèbe et l’iprodione ont totalement inhibé la germination des conidies du parasite. Alors que l’iprodione et le mancozèbe ont empêché le développement mycélien. In vivo, l’iprodione était le fongicide le plus efficace contre l’évolution de la pourriture des pommes en conservation.

1997
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 97 , p. 41-50

Dans la perspective de mettre au point une méthode de lutte biologique basée sur l’antagonisme microbien, onze isolats de Trichoderma spp. et trois isolats de Gliocladium spp., d’origine écologique et géographique diverses, ont été mis en confrontation avec Botrytis cinerea, agent causal de la pourriture grise de la tomate. Comparés aux Gliocladium, les Trichoderma ont présenté le potentiel d’antagonisme le plus élevé avec des pourcentages d’inhibition qui varient de 32.8 à 81 . L’étude des mécanismes d’antagonisme mis en jeu dans la relation antagoniste a révélé l’aptitude des Trichoderma et des Gliocladium à agir par antibiose en libérant des substances volatiles actives sur la croissance mycélienne avec un pourcentage d’inhibition qui atteint 48 pour les Trichoderma et ne dépasse pas les 8 pour les Gliocladium. Les substances libérées par les Trichoderma réduisent les pourcentages de germination à 18 . Les Trichoderma et les Gliocladium libèrent aussi des substances diffusibles inhibitrices de la croissance mycélienne avec des pourcentages d’inhibition qui peuvent atteindre respectivement 41 et 52 . La germination conidienne est complètement inhibée par les substances diffusibles des Trichoderma. En outre, les observations microscopiques ont révélé le comportement parasitaire des isolats de Trichoderma à l’égard des hyphes et des spores de B. cinerea. Sur des feuilles de tomate détachées, l’application des isolats testés a permis de réduire l’indice d’attaque de la pourriture à 1.7 en présence de Trichoderma et 1.2 en présence de Gliocladium alors qu’il est de 4,77 pour le témoin.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1999), no 99 , p. 75-92

L’etude de l’aptitude a la conservation des fruits de trois clones de clementinier (Sidi Aïssa, Aïn Taoujdate et Cadoux) sur quatre porte greffes (Bigaradier, Rough lemon, citrange troyer et Mandarinier cleopatre) a donne les resultats suivants: Les pertes les plus importantes que subissent les fruits durant la conservation sont en general des degats dus aux pourritures. Apres 45 jours de conservation, les principales pourritures rencontrees sont la pourriture verte (86), la pourriture bleue (9), la pourriture mixte (4) et la pourriture a Alternaria (1). Cette derniere n’est apparue qu’apres un mois et demi de conservation. Aux differentes durees de conservation testees, et quelque soit le porte greffe, les clones SA et AT ont montre une patitude a la conservation meilleure (14) que celle du clone CA (26). Pour les trois clones de clementinier, et quelque soit la duree de conservation, le mandarinier Cleopatre a confere aux fruits une meilleure resistance aux avaries (7) comparativement aux trois autres portes greffes (19-25). Concernant l’influence de la combinaison clone-porte greffe sur l’aptitude a la conservation des clementiniers, il existe des differences significatives selon les combinaisons. Les fruits du clone CA sur Cleopatre ont montre moins de pourriture (10) que ceux de AT sur bigaradier (32) et ceux de SA sur rough lemon (35) et bigaradier (45), apres deux mois de stockage.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 88 , p. 57-66

Cette etude a ete menee dans le but de confirmer le role du Fusarium solani dans le developpement de la pourriture seche des agrumes. Les inoculations ont ete faites de deux facons differentes et sur deux portes-greffes. Le taux de mortalite le plus eleve a ete obtenu en inoculant des plants de deux mois apres avoir coupe une partie de leurs racines principales. Le taux de mortalite des plants, apres inoculation, a ete plus eleve chez le citrange troyer que chez le bigaradier.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 88 , p. 103-110

La pourriture laterale du collet de la betterave sucriere est provoquee par le nematode de tige ditylenchus dipsaci (kuhn) filipjev. Les fortes attaques se propagent presque exclusivement sur les semis precoces. Les symptomes de l'attaque et le comportement du nematode dans la plante et dans le sol sont decrits. Enfin, les techniques culturales et la lutte chimique, ainsi que la valeur d'un prnostic des degats eventuels base sur des analyses des plantules et du sol, sont discutees.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 43 , p. 95-107

Au cours de cette etude, nous avons compare l’action curative et preventive du thiabendazole, du benomyl et du thiophanate-methyle sur la pourriture verte des oranges. En traitement curatif, ces trois fongicides se sont montres egalement efficaces. Par contre, les traitements preventifs ont revele la superiorite du benomyl a 0,5 et du thiophanate-methyle a 1 lorsque les traitements ne sont pas suivis de rincage, et seulement du benomyl lorsque le bain est suivi de rincage. Des moisissures dues a oospora, rhizopus et alternaria sont apparues surtout sur les fruits ayant subi des traitements curatifs, et ceci quel que soit le fongicide utilise. Dans les traitements preventifs, elles ont ete observees sur les oranges rincees. Il serait interessant de poursuivre cette etude afin de voir si l’agent propagateur de ces pourritures est le bain de trempage lui meme, ou bien les drosophiles dont la presence a ete constatee au cours de l’essai.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1971), no 38 , p. 45-55

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER