Vous êtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Cette йtude a йvaluй l’effet de filtrats de culture de neuf microorganismes sur la germination des spores et la croissance mycйlienne in vitro de Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. Six des microorganismes utilisйs sont des antagonistes isolйs de sols rйsistants de la palmeraie de Marrakech : 4 isolats de Pseudomonas fluorescents, un champignon Stachybotrys sp. et un actinomycиte non identifiй. Les trois autres microrganismes sont des non antagonistes isolйs de sols situйs dans des foyers de maladie dans la vallйe du Drвa. Les filtrats des trois microorganismes non antagonistes n’ont pas eu d’effet significatif sur la germination des spores ou sur la croissance mycйlienne de Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. En prйsence des filtrats des six microorganismes antagonistes, le taux d’inhibition a variй selon les antagonistes de 26,6 а 69 pour la germination des spores et de 43,6 а 80,7 , pour la croissance mycйlienne du parasite. L’intensitй de l’action inhibitrice de ces filtrats pourrait кtre liйe au pouvoir antagoniste des microorganismes et а la nature chimique des substances antibiotiques sйcrйtйes.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 1-8

Cette etude consiste a rechercher dans les sols de palmeraies des microorganismes antagonistes au Fusarium oxysporum f.sp. albedinis et a apprecier leur activite in vitro sur ce parasite. Les tests d’antibiose effectues entre le parasite et les microorganismes isoles des sols de palmeraies de Marrakech et du Draa, ont permis de selectionner parmi 420 microorganismes 6 antagonistes exerçant une activite inhibitrice vis-a-vis du parasite. Ces antagonistes isoles a partir des sols de Marrakech resistants au Bayoud, sont composes de 4 bacteries Pseudomonas fluorescents (M-B1, M-B2, M-B3, M-B4), d’un champignon Stachybotrys sp. (M-C1) et d’un actinomycete (M-A1) non identifie. La confrontation in vitro des colonies des antagonistes avec celles du parasite se traduit par une inhibition (de 24 a 47 selon les antagonistes) de la croissance du parasite. La sporulation des colonies de ce dernier en bordure de la zone d’inhibition est fortement reduite (70 a 99). Ces observations laissent penser a l’existence d’une action inhibitrice mettant en jeu des substances de nature chimique.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 86 , p. 3-19

Sur 117 souches isolées de la rizosphère et de la spermodphere de la pomme de terre (90 des pseudomonas fluorescents). Nous avons pu sélectionner des souches (18) possédant un pouvoir antogoniste, vis-à-vis de l’e.c subsp astroseptica. Ce pouvoir s’est exprimé, in vivo, sur tranches de pomme de terre. Parmi les antogonistes, une souche non fluorescente identifiée comme étant enterobacter cloacae (ar11-119) manifeste aussi un haut pouvoir antagoniste.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 39-59

L’absence du bayoud dans la palmeraie de marrakech peut etre expliquee par les phenomenes de resistance des sols aux fusarioses vasculaires. L’estimation de la densité et la composition de la microflore des sols étudiés montrent que les sols de marrakech sont plus riches en flore fongique, bactérienne et actinomycétale que le sol de zagora et le substrat réceptifs au bayoud. La densité moyenne de la population du fusarium est 4 fois moins importante dans le sol de marrakech (672 propagules par g du sol sec) qu’en sol de zagora (2694 propagules par g du sol sec). Dans le mélange: sol à tester et le milieu à coloniser (4v/3v), l’indice moyen de colonisation saprophytique du fusarium oxysporum f. sp. albedinis atteint 100 dans le sol de Zagora, 68,7 dans le substrat et seulement 10 dans le sol de marrakech. Les pourcentages de germination des macroconidies et chlamydospores du parasite placées au contact des sols non traités à la chaleur sont plus importants dans les sols de zagora (92,2 et 40 ) et le substrat e (48 et 24 ) que dans le sol de marrakech (21,4 et 0 ). Ces pourcentages de germination augmentent considérablement et deviennent non différentiels lorsque les sols sont traités à la chaleur. L’infestation des sols préalablement autoclavés avec les bactéries antagonistes fait diminuer nettement le pourcentage de germination des spores du parasite à moins de 12 . Ces observations laissent à penser que les sols de la palmeraie de marrakech sont moins favorables au développement du f.O. F. Sp. albedinis.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 82 , p. 53-70
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER