Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L'amélioration de la production de l'orge (Hordeum vulgare L.) se compléterait, entre autres, par une meilleure compréhension de la physiologie d'élaboration de son rendement grain. La défoliation des quatre dernières feuilles de l'orge aux stades gonflement et épiaison, en conditions saines et sous inoculation avec Pyrenophora teres.f maculata, avait pour but d'évaluer leur contribution au rendement grain en état sain et sous stress biotique. La sévérité de la rayure réticulée a augmenté avec l'âge des plantes aussi bien qu'avec l'âge des feuilles. La sévérité moyenne de la maladie, estimée à 42% sur les quatre feuilles, a réduit le rendement grain de 43% pour les brins-maîtres et de 36% pour la totalité des talles. Les pertes en rendement dépendent du type de talle étudié et du stade de croissance de la plante. Les pertes en rendement sont surestimées de plus de 10% lorsqu'elles sont évaluées sur les brins-maîtres seulement. De plus, les pertes en poids des grains ont été d'autant plus importantes que la défoliation et/ou l'inoculation ont été appliquées ou stade gonflement qu'au stade épiaison. Notre étude a mis en évidence que l'effet de la défoliation sur le rendement grain n'équivaut pas celui de l'inoculation. L'effet de la sévérité de la maladie a été supérieur à celui dû à la perte de la totalité de la surface foliaire relative aux quatre dernières feuilles saines et qui a été simulée à 100% de sévérité. De plus, la contribution au rendement de ces quatre feuilles sous stress biotique n'a pas pu contrecarrer l'effet de la maladie. Le rendement grain a été lié positivement à la somme des surfaces saines au niveau des quatre dernières feuilles infectées selon l'équation: y = 8.65 + 0.185x (R2=0.67). L'usage de ces résultats pour l'amélioration de l'évaluation de l'effet de la maladie sur le rendement est discuté.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 120 , p. 49-71

L’inoculation et l’évalution de la tache helminthosporienne des blés (pyrenophora tritici-repentis), sous conditions de champs est peu controlée mais peut inclure un nombre important de lignées. L’objectif de cette étude est de comparer quatre méthodes d’évaluation de la tache helminothosporienne sous deux techniques d’inoculation. Quatre vingt dix neuf génotypes de blé ont été testés par pulverisation de spores et par épandage de paille infestée, à sidi el aydi et annoceur au maroc. Les tailles individuelles et la sévérité des taches ont ete évaluées sur les feuilles des niveaux superieurs et inferieurs. Les tailles des lésions avaient une varience plus grande et mieux centrée sur les feuilles superieurs. Les techniques d’inoculation ont montré de faibles différence entre les méthodes d’évalution notamment des feuilles supérieures et inférieures. Les corrélations entre les résultats du champ et ceux de serre étaient positives et significatves. Cette experience suggère que la taille des lésions des feuiles supérieures suivie de la sévérité sur toutes les feuilles de la plante sont les plus adéquates pour les expériences au champ.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 65-78
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER