Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La variabilité génétique de trois variétés locales (JO 232, JO 71, JO 50) et de l’hybride (Gol den FI) du melon cultivés en Jordanie a été étudiée utilisant la technique du RAPD. Les résultants sur l’hybride du melon cultivé en été 2002 ont montré des différences entre les plantes pouvant supporter les différences morphologiques et physiologiques observées par les agriculteurs, De même, des différences entre et au sein des variétés locales ont été révélées par les bandes de taille 1500, 1000, 950, et 460bp en utilisant le marqueur OPA 13. Cette technique a permis de montrer des différences entre les lots de semences des agriculteurs et de la société et des différences entre les variétés locales confirmant son utilité dans l’identification de la diversité génétique et la pureté des lots de semences des hybrides du melon.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 77-84

La structure et la diversité génétique de la population marocaine de M. grisea ont été étudiées en utilisant des marqueurs RAPD (Random Amplified Polymorphic DNA). Les résultats obtenus montrent que la population marocaine est constituée de cinq lignées clonales. Cette situation est comparable à celle décrite dans la plupart des zones rizicoles tempérées ou méditerranéennes. La comparaison de la population marocaine avec celles des autres pays par l’utilisation de marqueurs SCAR (Sequence Characterized Amplified Regions) a montré qu’elle est proche de la population européenne. En outre, une relation partielle a été mise en évidence entre lignées clonales définies grâce aux marqueurs RAPD et pathotypes identifiés par les variétés différentielles. Cependant, l’existence de plusieurs pathotypes apparentés pour une même lignée indique que la structuration en lignées, ne peut pas servir de base pour déterminer le pathotype des isolats.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 103-116
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER