Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Etude traitant de la sélection des lignées adaptées et stables de blé rendre (Triticum aestivum) Quatre paramètres de stabilité ont été utilisés (bi, S Pi et Wi) pour estimer la stabilité et l’adaptation des lignées. Vingt quatre lignées avancées de blé ont été testées durant les campagnes agricoles 1992 -93 et 1993-94 dans six locations avec différentes conditions édapho-climatiques. Durant la campagne agricole 1992-93, une sécheresse sévère a eu lieu dans les domaines de Douyet, Jemâa Shaim et Sidi El Aidi. Après quoi, chaque combinaison du site x année est considérée comme un environnement et les données sont analysées sur un total de 9 environnements. L’analyse de la variance a montré un effet hautement significatif pour l’environnement (E), le génotype (G) et l’interaction (G L ’interaction est de type qualitative à cause du changement de classement des lignées d’un environnement à un autre. Tous les coefficients de régression (bi) et la déviation par rapport à la ligne de régression (S sont différents de zéro. Trois lignées (# 1, 4 et 18) ont montré un coefficient de régression significativement différent de l’unité, ceci suggère que ces dernières lignées répondent plus à des environnements favorables qu’à des environnements défavorables, Ces lignées ont été classées comme non stables. Considérant conjointement l’écovalence (Wi), le coefficient de régression (bi) et l’indice de supériorité (Pi), les lignées qui peuvent être retenues sont de 2, 6, 7, 10, 13, et 22, Ces lignées ont montré une large adaptation et elles sont stables. L’analyse en cluster a montré que le groupement tend à combiner le croisement I nom et le rendement potentiel. Il est aussi important de noter que les variétés Achtar et Jouda, utilisées comme témoins, se classent comme stables avec une large adaptation.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 90-104

L’extension et la productivité des cultures sont limitées par la salinité. Une meilleure valorisation des zones affectées par ce stress nécessite la recherche de variétés tolérantes. Cette étude vise à étudier les mécanismes de la tolérance à la salinité chez des variétés d’orge marocaines par le suivi des variations de la stabilité membranaire des racines de plantes irriguées par des solutions de NaCl/CaCl2 et par l’eau de la source de Ain El Atti (CE=1l,6 mS/cm). Les résultats obtenus ont permis la mise en évidence de l’importance de la stabilité membranaire pour maintenir une faible teneur ionique au niveau racinaire et assurer une bonne production de matière sèche racinaire. Une bonne stabilité membranaire et donc nécessaire pour le maintien du comportement inclusif de l’orge et de sa tolérance à la salinité.

2000
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2000), no 102 , p. 9-21

La limitation de la productivité et de l’extension des cultures par la salinité incite à rechercher des variétés tolérantes. Ceci constitue une voie pour une meilleure valorisation des zones affectées par ce stress. Cette étude vise à étudier les mécanismes de la tolérance à la salinité chez des variétés d’orge marocaines par le suivi des variations de la stabilité membranaire des feuilles des plantes soumises à des solutions de NaCl/CaCl2 et de l’eau salée de la source de Ain el Atti (CE= 11,6 mS/cm). Les résultats obtenus ont permis la mise en évidence de l’importance de la stabilité membranaire foliaire dans les conditions du stress salin pour assurer une bonne production de matière sèche foliaire, maintenir une bonne sélectivité ionique et pour tolérer de grandes teneurs ioniques au niveau foliaire. Le maintien d’une bonne stabilité membranaire dans les conditions du stress salin est donc nécessaire pour le comportement inclusif de l’orge et de sa tolérance.

2001
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2001), no 103 , p. 9-22

L’extension des cultures et leurs productivités sont souvent limitées par la salinité des eaux et des sols. Cette étude vise à étudier les mécanismes de tolérance à la salinité chez des variétés d’orge marocaines par le suivi des variations de la stabilité des membranes cellulaires et de l’accumulation de la proline sous stress salin provoqué par des solutions de NaCI/Cacl2 ou par l’eau salée de Ain el Atti (CE= Il,6 mS). Les résultats obtenus ont permis de mettre en évidence une augmentation de la teneur en proline chez toutes les variétés au cours du stress salin et cette augmentation semble intervenir dans le maintien d’une bonne stabilité membranaire au niveau racinaire en condition de stress salin. Cependant, nous n’avons pas pu mettre en évidence cette intervention au niveau foliaire.

1969
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2000), no 101 , p. 31-42
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER