Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La biologie de c. Cacti dans les conditions de laboratoire fut etudiee en fonction de la temperature et de la nourriture. Trois temperatures (25c, 30c et 35c) et trois cochenilles-hotes diaspines (a. Aurantii, c. Ficus et p. Pentagona) furent testees. Une elevation de la temperature entraine une baisse sensible de la duree des differents stades de c. Cacti. Par contre, la qualite de la nourriture ne semble pas agir sur le developpement. L’activite entomophage de c. Cacti montre une preference notable pur c. Ficus et a. Aurantii. La temperature est pratiquement sans influence sur la voracite du predateur. Par ailleurs, si la fecondite des femelles isolees ou acouplees est comparable avec les 3 cochenilles-hotes, la temperature, en revanche, a une action inverse sur le nombre d’oeufs pondus. Enfin, une liaison etroite est directe entre la voracite et la fecondite.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 169-185

La presente etude a revele certains aspects peu connus ou nouveaux de la biologie du genre aphytis dans le but d’apporter une contribution a l’etude des chalcidoidea. Nous avons fait porter nos observations principalement sur le comportement de prise de nourriture, le comportement d’accouplement qui luI fait suite; nous avons aborde l’etude de l’anatomie d’aphytis pour nous pencher plus particulierement sur celles des gonades et au des glandes annexes de l’imago et leur evolution au cours du stade nymphal et imaginal; les donnees ainsi acquises nous ont permis d’etudier plus efficacement le comportement de ponte puis les problemes importants lies au sexe-ratio et au determinisme du sexe.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 45 , p. 7-92

L’auteur rapporte des etudes preliminaires de laboratoire sur comperiella bifasciata how. Comme prelude a un essai d’acclimatation de cet encyrtide pour la lutte biologique contre aonidiella aurantii mask. Au maroc. L’evolution de c. Bifasciata parasite endophage du pou rouge de californie a ete etudiee sur differents stades de cette cochenille; le cycle evolutif comporte 5 stades larvaires et se deroule en 22 jours a une temperature de 25 c, et une humidite relative de 70-75. La ponte de comperiella a lieu juste apres l’emergence des femelles, avec ou sans accouplement; 80 du volume de ponte sont deposes dans la premiere semaine qui suit l’eclosion des femelles. Aonidiella aurantii, bien que parasitee, continue son evolution dans le temps; dans le cas des femelles matures, celles-ci continuent a emettre des larves mobiles jusqu’a un stade du parasite (stade pronymphe).

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 46 , p. 1-28

Le sujet choisi porte sur une espece de coccinelle aphidiphage (harmonia doubliere muls). L’etude biologique de cette espece s’attache a analyser l’influence des conditions climatiques (temperature et humidite) et les conditions de son developpement, sa production et son comportement. Cette coccinelle presente des activites de marche, de vol, et de recherche alimentaire a peu pres comparables a toutes celles des coccinelles aphidiphages. Cette similitude s’etend a la duree d’un cycle complet qui ne depasse pas un mois. En general l’adulte vit en moyenne 4 a 5 mois et peut depasser durant sa vie jusqu’a 1300 oeufs et meme davantage. Cette espece se nourrit aux depens d’un grand nombre de proies sur presque toutes les especes d’aphidoidea et egalement sur les oeufs d’anagosta kuhniella zell. Cette alimentation joue un role considerable dans l’accroissement des populations de ce predateur et inversement l’influence des maladies limite son expansion.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1969), no 33 , p. 25-43

Deux annees d’observation du cycle evolutif des mayetiola vivant sur orge et ble au maroc ont permis de preciser quelques points de leur biologie et de mettre en evidence des differences entre les deux populations. La pluie est le facteur determinant les sorties des insectes de generation estivante, pour lesquels le vol est plus groupe sur orge que sur ble. Deux generations par an peuvent se developper sur orge contre trois sur ble; mais pour une partie des insectes, il n’y a qu’une generation annuelle. Les facteurs provoquant l’entree en estivation des larves restent a determiner; cette estivation se produit plus precocement sur orge.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 1-15

Chrysomphalus dictyospermi, espece nuisible aux agrumes au maroc, a ete etudiee comparativement dans deux regions: le gharb et marrakech, en prevision de l’utilisation pratique eventuelle de deux parasites aphelinides ectophages importes: aphytis lingnanensis et a. Melinus. Actuellement, dans le gharb, l’espece locale. Chrysomphali offre peu d’interet, ses populations varient fortement en cours de saison. Dans la region de marrakech, une autre espece locale habrolepis fanari, encyrtide endophage, bien que plus importante numeriquement qu’a. Chrysomphali n’a qu’un interet tres limite, son action pratique se trouvant contrecarree en fin d’annee par la multiplication du parasite secondaire marietta habrolepidis, present chaque annee dans les populations de pou rouge, concuremment avec un autre, azotus chrysomphali.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 24 , p. 95-111

L'attention du service de la defense des vegetaux du maroc fut attiree sur les degats importants causes par une chenille dans les gousses des pois de semences, de casserie et de conserverie a ali moumen. L'importance des degats est variable selon les situations et les annees. D'apres les observations elle s'est situee au cours des annees 1950 a 1952 entre 3,2 et 51 des gousses attaquees. L'espece ne parait vulnerable aux insecticides que pendant la periode qui s'ecoule entre l'apparition des papillons dans les cultures et la penetration des jeunes chenilles dans la gousse. Il est evident que des methodes culturales basees sur la connaissance des moeurs de l'insecte, doivent etre appliquees.

1965
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1965), no 17 , p. 29-33
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER