Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L’etude de l’aptitude a la conservation des fruits de trois clones de clementinier (Sidi Aïssa, Aïn Taoujdate et Cadoux) sur quatre porte greffes (Bigaradier, Rough lemon, citrange troyer et Mandarinier cleopatre) a donne les resultats suivants: Les pertes les plus importantes que subissent les fruits durant la conservation sont en general des degats dus aux pourritures. Apres 45 jours de conservation, les principales pourritures rencontrees sont la pourriture verte (86), la pourriture bleue (9), la pourriture mixte (4) et la pourriture a Alternaria (1). Cette derniere n’est apparue qu’apres un mois et demi de conservation. Aux differentes durees de conservation testees, et quelque soit le porte greffe, les clones SA et AT ont montre une patitude a la conservation meilleure (14) que celle du clone CA (26). Pour les trois clones de clementinier, et quelque soit la duree de conservation, le mandarinier Cleopatre a confere aux fruits une meilleure resistance aux avaries (7) comparativement aux trois autres portes greffes (19-25). Concernant l’influence de la combinaison clone-porte greffe sur l’aptitude a la conservation des clementiniers, il existe des differences significatives selon les combinaisons. Les fruits du clone CA sur Cleopatre ont montre moins de pourriture (10) que ceux de AT sur bigaradier (32) et ceux de SA sur rough lemon (35) et bigaradier (45), apres deux mois de stockage.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 88 , p. 57-66

L’étude de l’aptitude à la conservation des fruits d’orangers Valencia late et Washington Navel sur 4 porte greffes (Bigaradier, Rough lemon, Mandarinier, Cléopatre, et Citrange Troyer) a donné les résultats suivants: - Les principales pourritures rencontrées durant toute la période de conservation des fruits d’oranger Valencia, en chambre froide à 5?C, sont les pourritures à Pennicillium (98), avec une prédominance de la pourriture bleue (P. italicum), et à un degré moindre la pourriture à Alternaria (2); - Après trois mois de conservation, les taux d’avarie observés différent selon le porte greffe, ainsi, les fruits de Valencia sur bigaradier ont montré une aptitude à la conservation meilleure (2,9 de pourriture) que ceux sur citrange Troyer (10); - La température de conservation affecte le développement des pourritures sur les fruits Navel. Ces derniers conservés à 6?C montrent plus de pourritures (35) que ceux conservés à 4?C (21?) ou à 2?C (3) après 6 semaines de conservation. Cependant, cette dernière température s’est révélée préjudiciable pour la conservation des fruits. La température de 4?C s’est montrée adéquate pour la conservation des Navel; - Les principales pourritures rencontrées sont celles dues à Penicillium avec une prédominance de la pourriture verte (P. digitatum) aux différentes températures testées. La pourriture bleue et la pourriture mixte ne se sont pas developpées à 2?C; - Les oranges Navel sur mandarinier Cléôpatre ont montré une meilleure aptitude à la conservation (14) que ceux sur rough lemon (33).

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 85 , p. 137-147

La récente association marocaine champs-usine sucrerie) implique une bonne conservation des stocks. L'auteur en fait l'étude dans la région de Sidi Slimane avec 4 séries d'essais, en vue de préciser I'influence de la durée et de l'époque de stockage dans des conditions variées, sur les qualités technologiques des racines de betteraves. La préférence semble être accordée à un stockage de racines entières, à l'ombre, la meilleure époque étant juin-juillet dans cette région.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 10 , p. 1-17
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER