Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Le blé est la deuxième plus importante céréale au Maroc après l'orge. Il est cultivé essentiellement sous les conditions pluviales. Ses rendements sont faibles en général en raison des précipitations faibles et variables et la prédominance des techniques de gestion des cultures inadéquates utilisées par la plupart des agriculteurs. Pour améliorer et stabiliser les rendements du blé dans ces environnements, les chercheurs marocains ont développé, depuis les années 1980, des techniques améliorées et plus adaptées. Les résultats obtenus ont montré le rôle de l'adoption de variétés améliorées et une meilleure gestion technique dans la réduction de l'écart entre les rendements des agriculteurs et les potentiels réalisables. 11 a été prouvé que, les variétés précoces et semi-précoces, les dates de semis précoces, les espacements réduits, le désherbage précoce, les doses d'azote optimales, la jachère et l'irrigation d'appoint au tallage et à l'épiaison ont augmenté et stabilisé le rendement du blé. Pour évaluer l'importance des technologies développées en termes d'amélioration de la productivité de l'eau (WP), l'approche suggérée par Angus et Van Herwaarden (2001) a été utilisée. Cette évaluation a montré que l'écart entre WP obtenue en vertu de technologies améliorées et celles réellement utilisées, est encore élevé. Par conséquent, même dans les conditions de nos expérimentations, des facteurs autres que l'eau ont été limitants et il est encore possible d'accroître davantage la productivité de l'eau. Les seules technologies qui ont permis de combler l'écart de productivité de l'eau sont l'utilisation de variétés améliorées et l'application de l'azote.

2008
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2008), no 123-124 , p. 19-37

En vue d’elargir la gamme des legumineuses pastorales et fourrageres utilisables pour des sols sableux, la possibilite d’introduire Ornithopus compressus et Ornithopus sativus a ete etudiee moyennant des essais d’adaptation et de techniques culturales. L’étude de la valeur nutritive ainsi que des tests en milieu reel, realises a Rabat-Guich et sur 7 autres sites, dont la pluviometrie annuelle est comprise entre 343 et 771 mm. Le rendement moyen de matiere seche produite en petites parcelles par 8 genotypes de chaque espece teste a Rabat-guich en 1983 et 1984, est de 7,9 t/ha pour Ornithopus compressus et de 9,4 t/ha pour Ornithopus sativus. Chez O. compressus, les rendements les plus eleves ont ete atteints par deux ecotypes tunisiens et chez O. sativus par la variete Aza et le genotype INRA 6066. Dans les essais ôdateô et ôdensite de semisô, ôdeprimageô, ôfertilisationô et ôsemis avec plante-abriô, O. compressus et O. sativus se sont comportes comme les medicago spp. annuelles, a l’exception d’un effet negatif du chaulage sur le rendement. La valeur nutritive d’O. compressus et d’O. sativus se distingue par sa richesse en proteines et une digestibilite elevee au stade vegetatif, mais aussi par une valeur energetique basse en fin de saison (0,29 à 0,50 UFV et 0,41 a 0,59 UFL/kg MS). Selon les tests en grandes parcelles, la maitrise technique d’O. compressus est limitee, a cause de la faible faculte germinative des semences commercialisees (segments de gousses), la faible croissance hivernale et le manque d’herbicides selectifs en post-levee. Il a ete conclu que l’interet agronomique d’O compressus et d’O. sativus est limite aux sols sableux profonds non calcaires dans la zone a pluviometrie superieure a 400 mm, ou Medicago tornata et Trifolium subterraneum ne s’adaptent plus. Sur ces sites, O. sativus peut etre le premier choix en tant que legumineuse pastorale et O. sativus peut avoir une place comme culture fourragere pure ou en assocaition avec une cereale fourragere .

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 189-212

Synthese des resultats d'experimentation de 1981/82 a 1989/90 sur l'amelioration du systeme de production fourragere a l'UREO Had Soualem Maroc. Le choix des especes et varietes et l'etude du milieu ont amene l'auteur a une nouvelle conception de l'occupation du sol qui prevoit en fonction du site, la coexistence du ley farming , bi-, tri- et quadriennal avec les cultures ble, triticale, culture d'ensilage et les prairies a Medicago spp. annuelles ainsi qu'un assolement triennal sans Medicago. L'amelioration de la jachere par fertilisation et l'amelioration des sites non arables par mise en defens, desherbage chimique, semis sans labour et plantation d'arbustes fourragers, ont ete mises au point, mais a l'application sur le terrain est restee modeste. En matiere de techniques culturales: une orientation relative aux modalites de fertilisation, le semis des prairies a Medicago avec plante - abri, la densite de semis des cereales fourrageres, le desherbage chimique des prairies a Medicago et du lupin, et la date de coupe des cultures d'ensilage ont ete mis au point et assez regulierement appliques au niveau de l'exploitation. Les resultats relatifs a l'agro-ecologie des prairies a Medicago, notamment leur bilan de semences et l'evolution de leur composition botanique ont permis de faire des recommandations fondees sur la gestion de ces prairies. Ces resultats se distinguent des etudes semblables realisees au Maroc par la duree d'experimentation relativement longue. Les resultats experimentaux obtenus a l'UREO Had Soualem sont applicables dans la zone des sols sableux du littoral a climat semi-aride superieur et moyen.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 165-228

La recherche fourragere a l’INRA a connu des changement importants au cours des 13 dernieres annees. L’appui par des projets de cooperration internationale et la mise en oeuvre d’une nouvelle methodologie de planification de la recherche ont abouti à une extension de l’infrastructure, à une augmentation substantielle du nombre en chercheurs et à une intensification des activites de recherche. Les principaux resultats de recherche obtenus sont resumes dans le present article. Les especes fourrageres et pastorales autochtones ont reçu une attention considerable. Plusieurs prospections ont ete effectuees pour la collecte du materiel vegetal local et des travaux d’evaluation ont ete entrepris sur plusieurs genres tels que Medicago, Trifolium, Lupinus et Avena. Des laboratiores pour la conservation à long terme ont ete installes. En reponse aux besoins exprimes par les utilisateurs, de nombreuses varietes ont ete developpees et inscrites ou proposees à l’inscription au Catalogue Officiel. C’est le cas notamment pour l’avoine, les luzernes annuelles, le trefle souterrain et la vesce. Dans le but de diversifier la production fourragere, de nombreuses especes et techniques ont ete testees. Des references ont ete produites et des recommandations ont ete faites concernant entre autres la culture au Maroc des luzernes annuelles, du trefle souterrain, du lupin blanc, des arbustes fourrageres, et les techniques de fertilisation et de desherbage de la jachere. Des resultats permettant l’optimisation des techniques de culture ont ete egalement obtenus.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 1-32

Resultats de l'experimentation menee de 1981/82 a 1989/90 a l'UREO Chtouka Maroc sur l'amelioration pastorale et le systeme de production fourragere. Selon les essais d'adaptation, un schema d'occupation du sol est propose, preconisant sur les sols vertiques et les sols fersiallitiques a pseudogley assez bien draines (41 de la surface) un assolement triennal type ble - triticale ou cultures d'ensilage - legumineuses a grains ou pature respectivement triticale - cultures d'ensilage - legumineuses pature. Sur les sols fersiallitiques a pseudolitiques a pseudogley (31 de la surface), des prairies permanentes a base de Medicago polymorpha, M. truncatula et Trifolium subterraneum conviennent le mieux. Les sols non arables (28 de la surface) se pretent en partie aussi a des ameliorations par semis pastoraux ou a d'autres techniques d'amelioration pastorale. La culture des graminees vivaces et d'arbustes fourragers s'est averee inadequate a cause de l'hydromorphie des sites cibles, de leur vulnerabilite au surpaturage et du contexte social. Au niveau de l'elevage ovin, l'alimentation est facilitee par un systeme avec 1 agnelage/an par rapport aux 3 agnelages/2 ans pratiques auparavant a Chtouka. L'introduction des prairies a legumineuses annuelles joue un role primordial. Selon les resultats, l'installation des prairies ne necessite ni chaulage, ni inoculation. La fertilisation phosphatee est generalement suffisante, la fertilisation potassique est superflue. La fertilisation azotee l'est egalement pour les legumineuses, mais elle est necessaire pour les graminees. La situation actulle offre encore des possibilites d'intensification tres substantielles, notamment par la suppression du paturage clandestin, l'entretien et l'exploitation rationnels des prairies, l'intensification de l'assolement (abandon de la jachere), la culture de cereales a deux fins et l'amelioration pastorale des sites non arables.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 97-127

Résultats des essais entrepris de 1980/81 à 1987/88 sur l’amélioration pastorale et des cultures fourragères à l’unité régionale d’élevage bovin-zouada près de larache. L’aptitude culturale a été elaborée moyennant un relevé pédologique et des essais d’adaptation. Sur sols sableux, des mélanges de tréfle souterrain ont fourni des prairies productives et persistantes ; sur sols alluviaux des mélanges de festuca arundinacea ôgrombaliaô , trifolium fragiferum ôpalestineô et trifolium subterraneum ôtrikkalaô ont été introduits. L’assolement triticale -lupin- vesce/avoine est le meilleur choix sur sols sableux, et le maïs et sorgho fourragèrs pour les sols alluviaux. L’utilisation de semences inoculées et enrobées, le semis direct, la technique d’amélioration pastorale sans semis par fertilisation et controle de mauvaises herbes dicotyledones, l’interêt de semis avec plante-abri ainsi que l’influence de la densité de semis de tréfle souterrain ont été mis en évidence. Des recommandations de fertilisation ca, n, p, k ont été données pour les principales cultures fourragères et pastorales. L’entretien des prairies à légumineuses par l’emploi de basagran et m et mcpa et des prairies graminéennes par des herbicidees antidicotylédons a été mis au point.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 79 , p. 75-124

L’agro-écologie des semences de medicago spp. annuelles dans les prairies temporaires à had soualem, 40 km au sud-ouest de casablanca, a été étudiée par enquête expérimentale au niveau de l’exploitation (quantité de semences dans des prairies d’âges différents à différentes périodes), dans un essai de travail du sol (covercropage normal et superficiel, charrue à disque plus covercropage et scarifiage superficiel) et dans un essai trifactoriel en pots (3 spp. x 3 profondeurs de stockage de gousses x 3 dates de contrôle). Les quantités moyennes de semences obtenues de 306 kg/ha en 1ère année, et d’environ 200 kg début automne en prairies régénérées, sont adaptées à un ley farming tri- et quadriennal, malgré des pertes totales d’environ 2/3 qui surviennent entre le début automne et pendant la phase culturale. 35-40 de ces pertes sont dues à une trop faible dureté de semences et environ 30 au pâturage qui se prolonge de l’automne jusqu’au labour ainsi qu’à d’autres causes (fourmis, souris). Avec le labour habituel, 30-35 des semences survivantes sont perdues pour la prochaine régénération de la prairie, à cause d’un stockage trop profond. En considérant le taux de dureté de leurs semences, truncatula ôcyprusô survit le mieux à une phase culturale, suivie par m. littoralis ôHarbingerô et la population locale de m. polymorpha. En conclusion, la transition vers le ley farming biennal entreprise depuis 1990/91 nécessite une réduction de la charge globale et de la charge instantanée pendant les périodes critiques de la floraison et au début de l’automne, l’utilisation accrue de variétés à taux élevé de graines dures et à petites gousses ainsi qu’un travail du sol plus superficiel.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 79 , p. 153-166

Au terme de l’atelier de travail sur l’introduction du systeme ley farming (perugia 26-30 juin 1989), il s’avere que le systeme ley farming tel qu’il est pratique en australie est difficilement transposable sur l’ensemble des pays du bassin mediterraneen, mais on peut d’ores et deja avancer que les composantes socio-economiques et techniques constituent la principale contrainte au developpement du systeme dans ces regions. Il appartient donc a chaque pays, en fonction des problemes a resoudre, des objectifs qu’il veut atteindre, d’etudier l’adaptabilite du systeme ley farming aux conditions specifiques ou il se trouve. L’experience du maroc a la lumiere d’une enquete d’evaluation de l’operation ley farming illuste bien la problematique du systeme. Le maroc a ete un des pays les plus recents a lancer l’operation sur de plus vastes superficies comparativement aux autres pays du bassin mediterraneen. Ceci lui a permis de chiffrer avec exactitude, a la fois les succes, les echecs, et les causes. Meme si les objectifs de depart ne sont pas atteints, l’existence d’une demande importante des agriculteurs pour la semence (7000 ha) montre que le systeme est mis en marche au maroc et qu’il faut accentuer les efforts de recherche et vulgarisation vers les zones potentielles ou le choix de groupes cibles doit etre redefini. La gestion des ressources genetiques des medicago et des trefles doit aboutir a la creation de cultivars adaptes devant remplacer les varietes australiennes qui ont montre une defaillance dans un certain nombre de pays.

1990
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 69 , p. 5-10

La pourriture laterale du collet de la betterave sucriere est provoquee par le nematode de tige ditylenchus dipsaci (kuhn) filipjev. Les fortes attaques se propagent presque exclusivement sur les semis precoces. Les symptomes de l'attaque et le comportement du nematode dans la plante et dans le sol sont decrits. Enfin, les techniques culturales et la lutte chimique, ainsi que la valeur d'un prnostic des degats eventuels base sur des analyses des plantules et du sol, sont discutees.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1972), no 43 , p. 95-107

Environ le tiers de la surface fourragère du Maroc est couverte par la luzerne dont les qualités de rendement et d'amélioration des sols sont notoires. L'auteur, après avoir présenté les trois grandes régions productrices de luzerne, communique les résultats de quelques essais comparatifs variétaux et propose un classement des différentes variétés selon leur comportement hivernal. Après avoir mentionné quelques caractéristiques de la culture en irrigué, (notamment la relation entre la somme de température et la fréquence des coupes), I'auteur termine son article en présentant quelques conditions à respecter, si l'on veut pratiquer la culture de la luzerne en sec.

1963
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 8, p. 115-135

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER