Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La sesamie du maïs peut survivre pendant trois heures a +42? c sans presenter de mortalite. La dl 50 de cette temperature pour la sesamie est de neuf heures. Le froid a une action beaucoup plus nocive sur le developpement et la mortalite de cet insecte. La temperature de -5? c entraine chez les chenilles agees de la sesamie une mortalite de 85 au bout de quatre heures d’exploitation. Les sejours prolonges a +10? c entraine une diminution de la vitesse de developpement. A partir de quarante jours d’exposition a +10? c, le taux de mortalite est de 100.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 75 , p. 155-168

Un systeme simple, economique et efficace appele ôcoffre non chauffeô a ete conçu pour le bouturage herbace de l’olivier. Une humidite relative de 94-97 a ete obtenue. Au printemps, le meilleur enracinement de la picholine marocaine a ete obtenu sur les boutures medianes et apicales. Les substrats utilises ont ete satisfaisants.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 76 , p. 59-66

Dans la presente etude, des boutures herbacees de cinq cultivars d’olivier ont ete enracinees sur des tablettes chauffantes. L’humidite relative a l’interieur des tablettes a ete maintenue entre 94 et 97. Cependant, les temperatures ont connu des fluctuations et des elevations importantes. La pratique d’ombrage a permis d’attenuer ces variations. Le traitement a 3000 ou 4000 ppm d’aib a permis d’ameliorer l’enracinement des boutures et les resultats obtenus ont varie selon le cultivar. Le sable jaune de carriere s’est montre interessant pour enraciner les boutures sur les tablettes chauffantes.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 76 , p. 67-76

Sous climat mediterraneen, l’olivier ne peut etre valablement cultive dans toutes les zones. Les contraintes essentielles a une productivite reguliere des oliveraies sont d’une part liees aux temperatures externes et d’autre part liees a la pluviometrie en relation etroite avec le developpement du systeme racinaire des arbres.

1990
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 68 , p. 103-113

L’influence de la temperature sur la fecondite a ete etudiee dans le cas de trois parasites oophages des punaises des bles: ooencyrtus fecundus ferr. & Voeg. (Hym. Encyrtidai), o. Nigerrimus ferr. & Voeg. Et o. Telenomicida vass. L’optimum thermique semble se situer entre 25 et 30 degres pour o. Fecundus et o. Nigerrimus. Cette deuxieme espece est cependant plus sensible aux hautes temperatures 35 degres que la premiere. Inversement, la premiere espece est plus sensible aux basses temperatures par un optimum thermique voisin de 20 degres que la seconde. O. Telenomicida se caracterise, quant a elle, par un optimum thermique voisin de 25, une bonne adaptation aux basses temperatures 20 degres et une tres forte sensibilite aux hautes temperatures 35 degres. Les femelles de o. Fecundus elevees aux temperatures alternees de 30 degres et 35? presentent une fecondite superieure a celle des femelles elevees aux temperatures constantes cerrespondantes. Le changement de temperature intervenant entre le stade preimaginal et le stade imaginal ne semble pas avoir d’effet depressif deterninant sur le potentiel reproducteur des ooencyrtus; par contre, les femelles ayant effectue leur developpement preimaginal a 30 degres manifestent une fecondite superieure emerge a 20 ou 30 degres

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 121-148

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER