Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Dans le but de valoriser les espèces spontanées d’intérêt fourrager et pastoral en Tunisie, une prospection a été entreprise en juin 1994 dans le Nord et le Nord-Est de la Tunisie durant laquelle ont été collectés 902 écotypes de légumineuses fourragères et pastorales sur un total de 90 sites. Deux cent quatre vingt sept écotypes de Trifolium et Scorpiurus ont été utilisés dans une étude préliminaire de la répartition écologique de ces espèces. Trifolium a été rencontré sur 70 sites et Scorpiurus sur 64 sites. Parmi les trèfles annuels, T. isthmocarpum était dominant, trouvé sur 33 des sites. T. arvense, T. subterraneum, T. striatum, T. stellatum, T. glomeratum et T. nigrescens, de fréquence très faible, sont inféodés à des environnements particuliers. T. tomentosum, T. cherlerii, T. scabrum, T. alexandrinum, T. angustifolium et T. procumbens sont intermédiaires. Les espèces pérennes telles que T. fragiferum et T. pratense ont été généralement localisées dans les zones les plus arrosées de la zone visitée (P600 mm). L’altitude ne s’est pas révélée un facteur limitant leur distribution puisqu’elles étaient trouvées sur des altitudes variant de 5 à 700 m. Pour les Scorpiurus, les deux espèces muricatus et vermiculatus sont bien répandues. Scorpiurus vermiculatus est très limité aux zones très arrosées contrairement à S. muricatus qui a montré une large adaptation à l’altitude et au pH.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 115-120

Des prospections pour la collecte de Phalaris aquatica, Festuca Arundinacea, Dactylis glomerata, Lolium perenne, Trifolium repens, Trifolium fragiferum et Trifolim pratense ont ete effectuees en juillet/aout 1994 par l’echantillonnage de 87 sites dans quatre regions du Maroc. Un total de 226 echantillons appartenant aux sept especes cibles ont ete collectees. Le Moyen-Atlas etait la region la plus riche en especes et le Rif la region la plus pauvre. Trifolium fragiferum etait frequemment rencontree au Moyen atlas, et trifolium repens etait l’espece perenne de trifolium la plus repandue dans le Haut Atlas. Trifolium pratense est une espece rare au Maroc. Festuca arundinacea et Dactylis glomerata ont ete les especes les plus frequentes puisqu’elles sont rencontrees sur 64 et 51 des 87 sites echantillonnes respectivement. Phalaris aquatica et Lolium perenne ont une distribution plus limitee. Trifolium fragiferum a ete collecte sur presque la moitie des sites et etait clairement l’espèce perenne de trifolium la plus repandue. Il semble que phalaris aquatica est soumise a l’erosion genetique et que celle-ci est plus importante dans Rif que dans les autres regions du Maroc.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 55-62

Résultats des essais entrepris de 1980/81 à 1987/88 sur l’amélioration pastorale et des cultures fourragères à l’unité régionale d’élevage bovin-zouada près de larache. L’aptitude culturale a été elaborée moyennant un relevé pédologique et des essais d’adaptation. Sur sols sableux, des mélanges de tréfle souterrain ont fourni des prairies productives et persistantes ; sur sols alluviaux des mélanges de festuca arundinacea ôgrombaliaô , trifolium fragiferum ôpalestineô et trifolium subterraneum ôtrikkalaô ont été introduits. L’assolement triticale -lupin- vesce/avoine est le meilleur choix sur sols sableux, et le maïs et sorgho fourragèrs pour les sols alluviaux. L’utilisation de semences inoculées et enrobées, le semis direct, la technique d’amélioration pastorale sans semis par fertilisation et controle de mauvaises herbes dicotyledones, l’interêt de semis avec plante-abri ainsi que l’influence de la densité de semis de tréfle souterrain ont été mis en évidence. Des recommandations de fertilisation ca, n, p, k ont été données pour les principales cultures fourragères et pastorales. L’entretien des prairies à légumineuses par l’emploi de basagran et m et mcpa et des prairies graminéennes par des herbicidees antidicotylédons a été mis au point.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 79 , p. 75-124

L’interaction genotype x milieu (g x m) et les parametres de stabilite ont ete evalues pour la levee et la production fourragere des luzernes (medicago) annuelles. L’etude a ete conduite sous deux macroclimats, continental aux etats unis d’amerique et mediterraneen au maroc entre 1983 et 1986. Dix genotypes de ces luzernes annuelles (medics), un cultivar de luzerne perenne (m. sativa L.) et trois trefles (Trifolium spp.) ont ete testes dans 12 environnements. Les differences apparues entre genotypes pour la levee et le poids specifique des semences, et la presence de l’interaction gxm recommendent que la dose de semis des varietes de luzernes annuelles soit une caracteristique genotypique et doit etre raisonnee en fonction des conditions du milieu. Les varietes ayant produit les plus hauts rendements en fourrage ont ete m. truncatula cv. Borung a sidi el aydi, m. truncatula cv. Paraggio a jemaa shaem, et m. scutellata cv. Robinson a tessaout. La production fourragere a ete positivement liee a la reussite de l’installation surtout dans les conditions ou le cycle de vegetation et d’exploitation est court.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 76 , p. 45-58

Les essais 1966-69 ont permis de retenir les varietes suivantes dans les especes fourrageres cultivees au maroc: - dans les luzernes: africaine, sonora, demnat et indienne. - Dans les vesces: selections de l’inra: 6184, 6194, 6229, 6234, 6235, 6238, 6241 et 6242; - dans les pois: sefrou (6138); inra: (6176); peluschke (6216); - dans les bersims: (t. Alexandrinum l.) Usa-nils (6454); - dans les lupins: lupin d’italie (6309) et selection inra (6210). Parmi les especes non cultivees au maroc, des resultats particulierement encourageants ont ete obtenus avec le trefle de perse (t. Resupinatum l.) Et notamment avec les varietes: maroc b (6205) et maroc d (6209). Parmi les graminees perennes, les especes suivantes presentent un interet certain: pennisetum purpureum schum. (Napier), panicum muticum l. (Gerbe de para), panicum maximum jacs. (Grand mil), pennisetum setosum l. Rich. (Buffel grass), pennisetum ciliare l. (Link) (sibous), festuca elatior l. Ssp. Arundinacea (schreb.) Hack. (Fetuque roseau) et phalaris tuberosa l. (Alpiste perenne). Parmi les graminees annuelles: lolium multiflorum l. (Ray grass d’italie) et sorghum sudanense (piper) stapef. (Sudan grass) notamment les hybrides.

1969
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 28 , p. 81-161
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER