Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

En vue d’elargir la gamme des legumineuses pastorales et fourrageres utilisables pour des sols sableux, la possibilite d’introduire Ornithopus compressus et Ornithopus sativus a ete etudiee moyennant des essais d’adaptation et de techniques culturales. L’étude de la valeur nutritive ainsi que des tests en milieu reel, realises a Rabat-Guich et sur 7 autres sites, dont la pluviometrie annuelle est comprise entre 343 et 771 mm. Le rendement moyen de matiere seche produite en petites parcelles par 8 genotypes de chaque espece teste a Rabat-guich en 1983 et 1984, est de 7,9 t/ha pour Ornithopus compressus et de 9,4 t/ha pour Ornithopus sativus. Chez O. compressus, les rendements les plus eleves ont ete atteints par deux ecotypes tunisiens et chez O. sativus par la variete Aza et le genotype INRA 6066. Dans les essais ôdateô et ôdensite de semisô, ôdeprimageô, ôfertilisationô et ôsemis avec plante-abriô, O. compressus et O. sativus se sont comportes comme les medicago spp. annuelles, a l’exception d’un effet negatif du chaulage sur le rendement. La valeur nutritive d’O. compressus et d’O. sativus se distingue par sa richesse en proteines et une digestibilite elevee au stade vegetatif, mais aussi par une valeur energetique basse en fin de saison (0,29 à 0,50 UFV et 0,41 a 0,59 UFL/kg MS). Selon les tests en grandes parcelles, la maitrise technique d’O. compressus est limitee, a cause de la faible faculte germinative des semences commercialisees (segments de gousses), la faible croissance hivernale et le manque d’herbicides selectifs en post-levee. Il a ete conclu que l’interet agronomique d’O compressus et d’O. sativus est limite aux sols sableux profonds non calcaires dans la zone a pluviometrie superieure a 400 mm, ou Medicago tornata et Trifolium subterraneum ne s’adaptent plus. Sur ces sites, O. sativus peut etre le premier choix en tant que legumineuse pastorale et O. sativus peut avoir une place comme culture fourragere pure ou en assocaition avec une cereale fourragere .

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 189-212

Trois experimentations ont ete conduites pour determiner la profondeur, la dose, et la date optimales de semis de sept graminees perennes sous les conditions de champ dans une region semi-aride du Maroc . Les especes utilisees dans cette etude sont: Agropyron cristatum (L.) Gaertn. cv. ’Fairway’, Agropyron elongatum (host.) Beauv. cv. ’jose’, Agropyron trichophorum (Link) Richt. cv.’luna’, russian wildrye (Elymus junceus Fisch.), phalaris tuberosa L. cv. ’sirosa’, cenchrus ciliaris L. et Eragrostis curvula (schrad.) Nees. Tous les essais ont commence pendant la saison 1987-88 et ont ete repetes pendant 1988-89. En ce qui concerne la profondeur de semis, les semences ont ete plantees a des profondeurs de 1,4 et 7 cm . Dans le deuxieme essai, trois doses de semis ont ete etudiees: 100, 200, et 400 semences viables m-2 . Le troisieme essai a consiste a planter les graminees perennes a trois dates chaque annee: 19 Novembre, 1987, 9 Janvier 1988, 17 Fevrier 1988, 21 Novembre 1988, 17 Janvier 1989, et 8 Mars 1989. La reussite d’installation a ete estimee a partir de comptage de plantules a la fin de la premiere saison. Durant la saison suivante et pour les essais dose de semis et date de semis, la densite, la production de biomasse, et la qualite fourragere ont ete mesurees. La levee a diminue au fur et a mesure que la profondeur de semis augmente et la profondeur optimale de semis a ete de 1 cm pour les especes Agropyron cristatum, elongatum, Agropuron trichophorum, Elymus junceus, et Eragrostis curvula. Phalaris tuberosa peut etre seme a des profondeurs allant de 1 a 4 cm. Pour la dose de semis, la levee a ete maximale quand les especes de graminees ont ete semees a la dose de 400 semences viables m-2 . Cependant, une annee apres le semis, l’effet dose de semis n’etait plus evident, et les graminees ont produit la meme quantite de biomasse quelque soit la dose de semis initiale. Pour la date de semis, les resultats montrent que les especes Agropyron cristatum, Agropyron Elongatum, Agropyron trichophorum, Elymus junceus, et phalaris tuberosa peuvent etre semees de novembre a janvier sans pour autant affecter leur productivite. Les especes Cenchrus ciliaris et Eragrostis curvula doivent etre semees en Novembre.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994), no 87 , p. 105-123

L’analyse fourragere, realisee pendant les annees 1986-1987, a concerne 26 especes adventices arrachees manuellement dans des champs de ble tendre (triticum aestivum l.) ou de ble dur (Triticum durum def.) en chaouia (reégion semi-aride occidental). Neuf especes ont ete statistiquement plus digestibles au stade vegetatif que la luzerne (medicago sativa l.) (69,46). Les taux de proteines brutes de 10 adventices au stade vegetatif et seulement une adventice au stade floraison se sont averes significativement plus eleves que celui de la luzerne (18,82). Onze adventices au stade vegetatif ont eu des taux en calcium plus eleves que celui de la luzerne; le pavot cornicule (glaucium corniculatum (l.)), la moutarde des champs (sinapis arvensis l.), la chenillette muriquee (scorpiurus muricatus l.) et la buglosse d’Italie (anchusa italica miller) au stade vegetatif ont respectivement accumule environ 4,3,3 et 3 fois le taux de calcium de la luzerne (1,14). Les concentrations de la luzerne en phosphore (0,28) sont apparues inferieures ou egales a celles de 20 adventices ramassees au stade vegetatif et de 7 adventices recoltees au stade floraison. Cinq especes au stade vegetatif et 10 adventices au stade floraison ont manifeste des rapports ca/p statistiquement superieurs a celui de la luzerne (4,06). Il est apparu que la digestibilite in vitro ainsi que les concentrations en proteines brutes, calcium, phosphore et potassium diminuent generalement au fur et a mesure de l’avancement du stade de croissance des plantes. La plupart des adventices au stade vegetatif contituent un bon fourrage pour les ruminants.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 58-75

Au maroc, les usines de jus de fruits ne tirent pas suffisamment partie des dechets d’agrumes, ecorces, pulpes et pepins. Les auteurs etudient la possibilite de les transformer en aliments pour le betail. Les dechets d’agrumes riches en glucides sont deficients en protides et lipides. Differents procedes permettent de les enrichir en protides. La conservatiopn des dechets ne peut se realiser que par dessiccation complete ou par demi-dessication et addition d’antiseptique. L’acide sorbique donne de meilleurs resultats que le benzoate de soude.

1964
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1964), no 11 , p. 61-69
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER