Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

La présente étude vise l’induction de la variation somaclonale via la callogenèse pour la sélection in vitro de lignée cellulaires tolérants à la salinité de cinq porte- d’agrumes (Poncirus trifoliata, Citrus aurantium, Citrus volkamériana, mandarinier Cléopâtre et le lime rangpur). Les cals ont été induits à partir d’embryons excisés et cultivés sur le milieu de Murashige et Tucker (1969) contenant l mgL-1 de 2,4-D et 0,5 mgL-1 de BAP. Deux méthodes d’induction de la résistance à la salinité on! été réalisées, la première se base sur la culture d’embryons oulet des cals sous stress appliqué de façon directe (0 gL-1, 3 gL-1, 6 gL-1, 8 gL-1, 9 gL-1et 10 gI-1 de NaCl): La deuxième méthode se base sur la culture des cals sous stress appliqué graduellement. Les résultats ont prouvé que la mandarine Cléopâtre présente la meilleure aptitude à la callogenèse en présence de sel et pour les différentes concentrations avec une moyenne de 73 pour cent. Il y a une amélioration de la résistance à la salinité par le test de stress graduel pour le P. trifoliata et le C. aurantium et même pour les porte-greffes considérés résistants à la salinité le mandarinier Cléopâtre et la lime rangpur. En effet, les cals sélectionnés en condition de stress salin graduel, montrent un développement normal jusqu ’à 9 gL-1 de NaCl pour le C. aurantium et le P. tnfoliata et jusqu’à 10 gL-1 pour le mandarinier Cléopâtre et le lime rangpur. Une nécrose totale des cals a été observée à la dose de 1l gL-1 de NaCl. Les cals de C. volkamériana ont exprimé une tolérance à 9 gL-1 de NaCl et une tolérance relative à 10 gL-1 de NaCI. C. vo présente ainsi une tolérance intermédiaire aux sels par rapport aux autres porte-greffes.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 121-123

L’élargissement de la gamme de porte-greffes et variétés est une des priorités du secteur agrumicole en vue de surmonter certains problèmes entravant le développement de ce secteur, entre autres la tolérance à la salinité, au calcaire et aux maladies parasitaires. L’intégration des biotechnologies dans le programme de sélection des agrumes est une alternative très prometteuse pour relever ces défis. Divers travaux sont menés sur l’application des techniques de culture in vitro, entre autres pour l’obtention de varriants somaclonaux; et le développement d’un milieu de culture approprié une étape principale dans le processus de régénération de plants. Aussi, le présent travail a pour objectif la sélection d’un milieu de culture et de la concentration d’auxine propices à l’induction et au développement des cals de deux porte-greffes d’agrumes. Trois milieux MS (Murashige et Skoog), 1/2MS (macro de MS dilués de moitié) et MST (vitamines substituées par celles de MT), additionnés de 0.2 ou 0.4 mg/l de 2,4-D ont été testés et deux porte-greffes ont été utilisés. L’induction de cals de Poncirus trifoliata et de Citrus aurantium a significativement été améliorée en présence de 0,4 mg/l dans le milieu MST de 2,4-D (95 pour cent) comparativement à 0.2 mg/l. Après 12 semaines de subcultures, les caractères quantitatifs et qualitatifs mesurés (hauteur, surface, poids frais et poids sec) ont révélé la supériorité du milieu MST, comparativement à MS et 1/2MS, pour la prolifération des cals, sans différence significative entre les deux porte-greffes testés. En conclusion, le milieu MST additionné de 0.4 mg/l de 2,4-D peut être retenu pour l’induction et le développement des cals des deux porte-greffes Poncirus trifoliata et Citrus aurantium. Aussi, la surface des cals, méthode non destructive, peut convenablement être utilisée pour estimer les poids frais et sec du fait de la présence d’une très bonne corrélation entre ces paramètres.

2003
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2003), no 108 , p. 47-55
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER