Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

L’article est consacre a la selection sanitaire par voie d’indexation qui permet de mettre en evidence la presence eventuelle d’une maladie a virus dans les tissus d’une plante. Les varietes d’arbres d’origine marocaine et americaine sont soumises a l’indexation de l’exocortis, de la tristeza, de la psorose et de la cachexie-xyloporose. Le resultat de 1500 indexations realisees donne une appreciation sur la faible proportion d’arbres sains. Les lignees importees ont permis de realiser le premier verger regroupant toutes les varietes qui ont subi la selection sanitaire.

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 29-39

L'auteur fait l'historique de la diffusion et de la connaissance de la maladie de la tristeza. Dans le Bassin méditerranéen, seul pour le moment, le cas de I'Espagne est préoccupant. Au Maroc, 8 plants d'agrumes introduits de l'étranger depuis 13 à 16 ans se sont révélés être porteurs du virus de la tristeza, faute d'insecte vecteur efficace la maladie ne semble pas avoir été diffusée. L'auteur énumère les dispositions à prendre pour se prémunir de nouvelles introductions et pour éventuellement faire face à la maladie.

1963
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 9 , p. 53-77

Les plus graves et les plus repandues sont les maladies a virus : psorose (psorose a, concave gum, blind pocket), le stubborn, la xyloporose, l’exocortis, l’impietratura. La tristesaza n’a ete rencontree que sur citron meyer, mais certains declins d’oranger doivent etre testes. On a releve sur citronniers et orangers le ferment gum (florida ou rio grande gummosis) d’origine inconnue. Parmi les maladies cryptogamiques, la plus grave est due aux phytophthora, l’alternariose, la melanose (stem end rot), la septoriose, la pourriture stylaire (stylar end rot), le pourridie a rosellinia, le greay spot. On cite les carences : en zinc, fer, manganese, magnesium et cuivre. Le gaufrage est une affection physiologique des oranges et clementines. Parmi les affections genetiques on releve une panachure sur oranges shamouti, le crinkle scurf.

1961
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1961), no 1 , p. 107-142

l’auteur, apres avoir cite rapidement l’ensemble des dangers pouvant menacer la betterave et les moyens d’y remedier, donne une cle d’identification des principales maladies. Il passe successivement en revue les maladies occasionnees par des champions, des virus ou certaines carences. Il envisage notamment leur importance, les regions ou on les rencontre, les symptomes caracteristiques, les degats subis, les organismes parasitaires responsables et, eventuellement, les moyens de lutte appropries. Il termine son expose par la liste des organismes deja signales au maroc sur beta vulgaris l. Et sur d’autres plantes hotes.

1962
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1962), no 3 , p. 139-160

L’auteur passe successivement en revue les principales maladies de la vigne occasionnees par des cryptogames, des virus ou des bacteries. Il envisage egalement les maladies non parasitaires qui ont pour origine des troubles physiologiques provenant soit de la plante, soit du milieu. Il decrit pour chaque maladie, les differents symptomes caracteristiques, les causes de contamination et les moyens de lutte. L’expose se termine par une liste des organismes parasitaires signales, sur la vigne, au maroc.

1962
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1962), no 5 , p. 129-138

Le tabac doit etre protege des la germination des graines contre les organismes parasitaires et les affections non parasitaires. L’auteur differencie les maladies des semis sur couche et celles du plein champ. Il decrit successivement les maladies causees par des champignons, bacteries ou virus, les maladies de carence ainsi que celles occasionnees par des causes diverses. Il examine plus particulierement le mildiou, dont l’argent causal est un peronospora typique: peronospora tabacina adam. L’auteur retrace l’historique de la propagation du parasite a travers l’europe et l’afrique du nord, et donne ensuite sa description, son cycle evolutif et les methodes de lutte sur semis et au champ. Il termine son expose en citant les varietes resistantes et les plantes hotes hebergeant le parasite.

1962
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1962), no 5 , p. 139-152
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER