Vous ĂŞtes ici

Contribution a l’etude du mitadinage deuxieme partie

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 18 , p. 35-67
Auteurs: 
Berke, J.P.
AnnĂ©e: 
1966
RĂ©sumĂ©: 

Le mitadinage du ble dur 2777, cultive sans apport d’elements fertilisants, varie en fonction du rendement suivant une courbe a maximum. Ce maximum peut etre considere comme le seuil a partir duquel le ble n’accorde plus de priorite au rendement. Les apports d’elements fertilisnats diminuent l’indice nottin lorsque l’azote est en quantite suffisante. Si l’on fait croitre cette quantite a partir de zero, il semble que l’on observe d’abord une augmentation de rendement. L’amelioration de la qualite ne viendrait qu’ensuite. Nous sommes donc en presence d’un second seuil. Il ne semble pas y avoir de contradictions entre l’augmentation du rendemlent et l’amelioration de la qualite des recoltes par la fumure minerale. Neanmoins, de fortes doses d’azote sont souvent necessaires, sans etre forcement rentables economiquement. On aura surtout interet a surveiller les modes d’irrigation pendant la periode qui precede la floraison. En conclusion, l’auteur presente un schema des facteurs qui conditionnent le mitadinage et essaie de replacer le phenomene dans un cadre plus general.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER