Vous ĂŞtes ici

EnquĂŞte sur l'autoproductiion des semences de tournesol et la collecte de populations locales au Maroc (Zone du Gharb)

RĂ©fĂ©rence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 85-102
Auteurs: 
El Asri, M. (INRA, Meknes (Maroc)) E-mail:med.asri@gmail.com; Essahat, A. (INRA, Meknes (Maroc)) E-mail:aessahat@yahoo.fr; El Fechtali, M. (INRA, Meknes (Maroc))
AnnĂ©e: 
2006
RĂ©sumĂ©: 

Le tournesol est la principale culture oléagineuse annuelle au Maroc, dont plus de 60% de la superficie globale qui lui est réservée se trouve dans la région du Gharb. Des enquêtes ont eu lieu dans la zone du Gharb en /999. Deux principaux objectifs ont été fixés, enquêter sur 1'utilisation des semences autoproduites (ou de ferme) de tournesol et collecter des populations locales issues de cette pratique. L'enquête a concerné un ensemble de 59 agriculteurs de différents âges appartenant à différentes communes rurales de la province de Kénitra. Les résultats de cette étude ont montré que le tournesol occupe une place importante dans l'assolement de la région enquêtée, allant de 50 à 80% de la superficie cultivée. Les agriculteurs, de toutes les strates de superficie, pratiquent l'autoproduction de semences de tournesol. Le taux de l'autoproduction oscille entre 42% chez les agriculteurs ayant plus de 60 ha et 90% chez le reste des agriculteurs, notamment ceux ayant moins de 30 ha. La majorité des agriculteurs enquêtés (68%) ont affirmé qu'ils avaient commencé cette pratique il y a déjà plus de 15 ans. Le coût de revient des semences certifiées estimé élever par les agriculteurs s'avère la cause principale de cette pratique selon 48% de l'échantillon. Par contre 34%, environ, l'utilisent pour la bonne productivité et l'adaptation que montre le matériel autoproduit. Après la récolte, en général, les grains sont triés en deux ou trois lots et sont destinés soit à la consommation de bouche, soit à la semence ou à la trituration. Pour le choix de semences, le calibre moyen de grains est le critère de sélection le plus adopté (66% des agriculteurs). Au terme de ces prospections, une trentaine de populations de tournesol issues de semences de ferme ont été collectées.

Texte intĂ©gral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER