Vous êtes ici

Etude sur Tylenchulus Semipenetrans COBB au Maroc : première partie : Observations sur le degré d'infestation des vergers

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 1 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1963), no 8, p. 1-23
Auteurs: 
Vilardebo, A.
Année: 
1963
Résumé: 

Au cours de sa mission au Maroc, mission consacrée à l'étude des nématode parasites des agrumes, I 'auteur a mis en évidence I 'importance économique des dégâts provoqués par Tylenchulus semipenetrans, agent reconnu du « Slow decline » des Citrus. .,Après avoir précisé le cadre pédologique, climatologique, cultural et variétal des vergers du pays, I 'auteur donne un aperçu détaillé de ses méthodes de travail : en particulier le choix critique d'un paramètre d'appréciation du degré d'infestation (nombre de larves au litre de sol). Partant de cette échelle d'appréciation, I 'auteur dégage de son travail de prospection dans les vergers, ainsi que dans divers secteurs, le degré d'infestation par Tylenchulus semipenetrans : - faible à très faible : dans les régions du Souss, Marrakech, Larache, Sidi Slimane. - moyennes à fortes, voire sévères : sur les rives de I'oued Sebou, à Kénitra, Rabat, Azemmour, Fès-Meknès, Beni Mellal. Les facteurs favorables à la pullulation des populations demeurent encore imprécis, d'autre part il semblerait que la Chaleur estivale ne soit pas limitative.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER