Vous êtes ici

Influence de l’AIA et de l’ABA sur la maturité des raisins et sur la libération des tanins et des anthocyanes au cours de la macération

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 112 , p. 47-56
Auteurs: 
Amrani Joutei, K. (Faculté des Sciences et techniques Fès (Maroc) Laboratoire de biotechnologie végétale) Ouazzani Chahdi, F. (Faculté des Sciences et techniques Fès Maroc) Laboratoire de Chimie organique) Saucier C. (Faculté d’onologie. Talence (France)
Année: 
2004
Résumé: 

Nous avons montré que l’utilisation exogène de l’AIA et de l’ABA influence la maturité phénolique des raisins. L’AfA (acide indole acétique) entraŒne le grossissement des baies et stimule plus ou moins l’accumulation des anthocyanes. Cette stimulation est très précoce pour l’AIA avançant ainsi la floraison. L’ARA (acide abscissique) inhibe le grossissement des baies de raisins mais conduit à une synthèse très importante des anthocyanes. Ces deux phytohormones ont la particularité de donner des raisins plus sucrés et moins acides menant à un indice S/AT (sucre/acidité totale) beaucoup plus important que celui du témoin. En outre, les pellicules traitées par ces deux phytohormones présentent à la véraison un indice de maturité cellulaire plus élevé que celui du témoin et cet indice baisse à la maturité ce qui a pour conséquence de favoriser la libération des composés phénoliques au cours de la vinification.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER