Vous êtes ici

L’amelioration pastorale et du systeme de la production fourragere a Chtouka pres d’Azemmour

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 97-127
Auteurs: 
Jaritz, G. (INRA, BP 415 Rabat (Maroc). Programme fourrages)
Année: 
1994
Résumé: 

Resultats de l'experimentation menee de 1981/82 a 1989/90 a l'UREO Chtouka Maroc sur l'amelioration pastorale et le systeme de production fourragere. Selon les essais d'adaptation, un schema d'occupation du sol est propose, preconisant sur les sols vertiques et les sols fersiallitiques a pseudogley assez bien draines (41 de la surface) un assolement triennal type ble - triticale ou cultures d'ensilage - legumineuses a grains ou pature respectivement triticale - cultures d'ensilage - legumineuses pature. Sur les sols fersiallitiques a pseudolitiques a pseudogley (31 de la surface), des prairies permanentes a base de Medicago polymorpha, M. truncatula et Trifolium subterraneum conviennent le mieux. Les sols non arables (28 de la surface) se pretent en partie aussi a des ameliorations par semis pastoraux ou a d'autres techniques d'amelioration pastorale. La culture des graminees vivaces et d'arbustes fourragers s'est averee inadequate a cause de l'hydromorphie des sites cibles, de leur vulnerabilite au surpaturage et du contexte social. Au niveau de l'elevage ovin, l'alimentation est facilitee par un systeme avec 1 agnelage/an par rapport aux 3 agnelages/2 ans pratiques auparavant a Chtouka. L'introduction des prairies a legumineuses annuelles joue un role primordial. Selon les resultats, l'installation des prairies ne necessite ni chaulage, ni inoculation. La fertilisation phosphatee est generalement suffisante, la fertilisation potassique est superflue. La fertilisation azotee l'est egalement pour les legumineuses, mais elle est necessaire pour les graminees. La situation actulle offre encore des possibilites d'intensification tres substantielles, notamment par la suppression du paturage clandestin, l'entretien et l'exploitation rationnels des prairies, l'intensification de l'assolement (abandon de la jachere), la culture de cereales a deux fins et l'amelioration pastorale des sites non arables.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER