Vous êtes ici

Lutte chimique contre le brome rigide (Bromus rigidus Roth.) dans une culture du blé tendre (Triticum aestivum L.) au Saïs Maroc

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 97 , p. 17-25
Auteurs: 
Hamal, A. (INRA, BP. 578, Meknès (Maroc). CRRA Saïs et Moyen Atlas Laboratoire de Malherbologie) Rzozi, S.B. (IAV Hassan II, BP. 6202, Rabat (Maroc). Département des Productions Végétales) Benbella, M. (ENA, BP/S 40, Meknès (Maroc). Département d’Agronom
Année: 
1997
Résumé: 

L’étude a été menée au Saïs (Maroc) durant les campagnes 1993-1994 et 1994-1995. Le but est de tester et comparer d’une part, l’efficacité des traitements herbicides contre le brome rigide (Bromus rigidus Roth) et d’autre part, leur sélectivité à l’égard du blé tendre (Triticum aestivum L.). La métribuzine à 350 g m.a/ha appliquée au stade fin tallage du blé a montré une bonne efficacité sur la matière sèche du brome avec 73,6 et 100 de réduction et un gain en rendement grain du blé de 41 et 171 pour les années 1993-1994 et 1994-1995, respectivement. La métribuzine appliquée à 350 g m.a/ha au stade début tallage du blé et la diméthénamid à 2250 g m.a /ha au stade trois feuilles, ont permis respectivement une efficacité de 100 et 67 en 1994 et de 41,3 et 58 en 1995. Les gains de rendement étaient de 3 et 31 en 1994 et 126 et 144 en 1995. Le triallate à 2500 g/ha a montré une efficacité contre le brome de 41 à 52 et un gain de rendement de 38 à 58,8. La métribuzine à 700 g m.a./ha appliquée au fin tallage a une bonne efficacité sur le brome et sans effet sur le blé. Cependant, son utilisation au stade début tallage de la variété Merchouch 8 a causé une phytotoxicité de 15 sur cette variété.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER