Vous êtes ici

Microbouturage in vitro et greffage in vivo de vitroplants d’hybrides triploïdes de mandariniers

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2000), no 101 , p. 9-18
Auteurs: 
Hmouni, D. (Institut National de la Recherche Agronomique. B.P. 293. Kénitra. (Maroc) Laboratoire d’amélioration génétique et de culture in vitro. Centre Régional du Gharb) Handaji, N. (Institut National de la Recherche Agronomique. B.P. 293. Kénitra. (
Année: 
1969
Résumé: 

contenant la cytokinine BAP à 1mg 1-1 et pas d’auxine s’est avéré favorable à lacaulogénèse. Pour la rhizogénèse, le milieu de base contenant du charbon actif à 4g 1-1 et de l’ANA à 1 mg [-1 a donné des bonnes performances (83 pour cent d’enracinement). Pour l’étape de l’acclimatation, le taux de reprise a été de 80 pour cent. Lesvitroplants non enracinés ont été greffagés en fente sur des porte-greffes de Citrange troyer. Le taux de réussite a été de 75 pour cent.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER