Vous êtes ici

Production de la luzerne (medicago sativa l.) En 1ere annee en relation avec le rythme d’exploitation dans le tadla

Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 79 , p. 145-152
Auteurs: 
Baya, B. (INRA B.P. 415 Rabat (Maroc)) Ameziane, T.E. (IAVHII, B.P. 6202 Rabat (Maroc))
Année: 
1993
Résumé: 

Cette étude est une contribution à l’étude du rythme d’exploitation de la luzerne dans le tadla. Les facteurs étudiés sont le stade phénologique de la plante à la première coupe et le rythme de coupes des repousses. Le stade à la première coupe n’affecte pas le rendement en matière sèche si les coupes suivantes ont lieu vers le stade de floraison. Par ailleurs, l’effet des deux facteurs étudiés a varié selon les cycles de croissance. Le rendement maximum de la première repousse correspond au stade ôfloraisonô et celui des repousses ultérieures au stade ôbourgeonnementô. Le rendement en matière sèche cumulé, montre que malgré le nombre de coupes élevé que permet le rythme rapide, ce rendement reste élevé lorsque l’intervalle entre coupes est suffisamment grand.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER