Vous êtes ici

Rôle de la stabilité membranaire racinaire dans la tolérance à la salinité chez l’orge

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2000), no 102 , p. 9-21
Auteurs: 
Alem, C. (Faculté des sciences et techniques, Errachidia (Maroc) Département de biologie) Idihia, F. (Direction Provinciale d’Agriculture de Tiznit (Maroc)) Amri, A. (Institut National de la Recherche Agronomique, Rabat (Maroc)) Filali Maltauf, A. (Facul
Année: 
2000
Résumé: 

L’extension et la productivité des cultures sont limitées par la salinité. Une meilleure valorisation des zones affectées par ce stress nécessite la recherche de variétés tolérantes. Cette étude vise à étudier les mécanismes de la tolérance à la salinité chez des variétés d’orge marocaines par le suivi des variations de la stabilité membranaire des racines de plantes irriguées par des solutions de NaCl/CaCl2 et par l’eau de la source de Ain El Atti (CE=1l,6 mS/cm). Les résultats obtenus ont permis la mise en évidence de l’importance de la stabilité membranaire pour maintenir une faible teneur ionique au niveau racinaire et assurer une bonne production de matière sèche racinaire. Une bonne stabilité membranaire et donc nécessaire pour le maintien du comportement inclusif de l’orge et de sa tolérance à la salinité.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER