Vous êtes ici

Relation entre la phyllotaxie de la tige feuillée de la vigne et la synthèse du resvératrol: Composé antifongique naturel vis à vis de Botrytis cinerea et Plasmopara viticola.

Message d'erreur

Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
Référence: 
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 52-66
Auteurs: 
Sbaghi, M. (INRA, BP 257 Kenitra (Maroc))) Ismaili, M. (Université Moulay Ismaïl, Meknes, (Maroc) Laboratoire de Physiologie et Microbiologie Appliquées)) Zaid, A. (Faculté des Sciences et Techniques d’Errachidia, (Maroc)) Gaboun, F. (INRA , Rabat (Maro
Année: 
2005
Résumé: 

Le trans-resvératrol (3, 5, 4’-trihydroxystilbène) est un des métabolites de stress produit par la vigne en réponse à une infection parasitaire ou à la suite d’une irradiation par les UV. L’estimation de l’aptitude à la synthèse de cette molécule antifongique naturelle, en faisant référence au critère de repérage du bourgeon anticipé de la vigne qui permet de localiser le côté ventral et dorsal d’une feuille de vigne a été évaluée. Des différences significatives dans la production du resvératrol entre les deux côtés (ventral et dorsal) d’une même feuille de vigne ont été obtenues. Le fait que le potentiel de production de cette molécule chez la vigne semble être associé à un système morpho génétique très précis, représente un élément important dans un schéma d’amélioration et de sélection de vignes résistantes à Botrytis cinerea.

Texte intégral: 
RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER