Vous êtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Des expйrimentations au champ et au laboratoire ont йtй conduites pour la sйlection des cultivars et de clones de palmier de bonne qualitй dattiиre et rйsistants au bayoud causй par Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. Aucun des six cultivars iraquiens et des six tunisiens йvaluйs au champ n’a montrй de rйsistance au bayoud. Parmi quatre cultivars marocains testйs, Bousthammi noire et Boukhanni se sont rйvйlйs rйsistants. L’йtude du comportement au champ а l’йgard du bayoud de 1058 clones sйlectionnйs pour leur qualitй fruitiиre a permis de sйlectionner 646 clones prйsumйs rйsistants au bayoud. Deux clones femelles et un clone mвle ont йtй multipliйs et les tests de confirmation effectuйs au laboratoire sur des vitroplants ont montrй que ces trois clones prйsentent une rйsistance relativement йlevйe.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 9-18

Cette йtude a йvaluй l’effet de filtrats de culture de neuf microorganismes sur la germination des spores et la croissance mycйlienne in vitro de Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. Six des microorganismes utilisйs sont des antagonistes isolйs de sols rйsistants de la palmeraie de Marrakech : 4 isolats de Pseudomonas fluorescents, un champignon Stachybotrys sp. et un actinomycиte non identifiй. Les trois autres microrganismes sont des non antagonistes isolйs de sols situйs dans des foyers de maladie dans la vallйe du Drвa. Les filtrats des trois microorganismes non antagonistes n’ont pas eu d’effet significatif sur la germination des spores ou sur la croissance mycйlienne de Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. En prйsence des filtrats des six microorganismes antagonistes, le taux d’inhibition a variй selon les antagonistes de 26,6 а 69 pour la germination des spores et de 43,6 а 80,7 , pour la croissance mycйlienne du parasite. L’intensitй de l’action inhibitrice de ces filtrats pourrait кtre liйe au pouvoir antagoniste des microorganismes et а la nature chimique des substances antibiotiques sйcrйtйes.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 1-8

L’étude cinétique de sécrétion des toxines du Fusarium oxysporum f.sp.albedinis, agent causal du bayoud, en relation avec la production des spores du parasite a été étudiée pendant une période de 14 jours. Cette étude a été réalisée sur deux milieux synthétiques : Czapeck et Richard. Le milieu Czapeck semble le plus favorable à la fois à la sporulation du champignon et à la sécrétion des toxines . De plus, l’analyse statistique par la comparaison des moyennes et écart-types montre une différence très nette de production dans ce milieu à partir du 4e et 6e jour. Les résultats présentés et discutés dans cet article ont permis de mettre en évidence la présence de substances toxiques, autres que l’acide fusarique, dans le filtrat de culture du parasite, ainsi que les conditions optimales de leur sécrétion et leur nature.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 81-92

En réponse aux stress biotiques ou abiotiques, les plantes réagissent par différents mécanismes de défense. Entre autres, elles possèdent un arsenal enzymatique comprenant essentiellement des enzymes à activité antifongique les chitinases et les b-1,3 glucanases. Par des dosages enzymatiques, ces activités ont été mises en évidence dans les extraits de racines de jeunes plantules de palmier dattier au stade deux feuilles suite à une inoculation artificielle par Fusarium oxysporum f.sp albedinis (Foa) ou à une pulvérisation par une solution à 0.2 pour cent de chlorure mercurique (Hg Cl2). Ces activités enzymatiques à un mois après l’inoculation par le Fou sont beaucoup plus importantes dans les racines des plantules inoculées par rapport aux plantules témoins et dans les plantules de la variété résistante à la maladie (Bousthammi noire) par rapport aux plantules de la variété sensible (Jihel). L’activité chitinase racinaire est une endochitinase très stable présentant une forte résistance à l’augmentation de la température. En effet, pour l’inactiver entièrement, il a fallu chauffer la solution enzymatique pendant 30 minutes à 100?C. Cette activité est inhibée presque totalement en présence de l’ion mercurique à 0,5 mM. Ces résultats convergent vers une possible contribution de ces enzymes antifongiques dans le mécanisme de la résistance observée chez certaines variétés de palmier dattier à l’attaque par le Fusarium.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 18-34

L'effet de la solarisation, du metam sodium et de la combinaison des deux, sur les champignons telluriques en général et les Fusarium spp. en particulier a été étudié en milieu réel. A 40 cm de profondeur tous les traitements ont éliminé plus de 80% de la flore fongique totale et 90% des germes de Fusarium spp. Dans la couche 40-60 cm, la combinaison de la solarisation et du Metam sodium à doses réduites s'est montrée la plus efficace.

2007
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 135-151

Les pluies dans l’oasis de Figuig sont rares, les précipitations atmosphériques sont très faibles et inférieures à 100 mm par an. Les palmeraies de l’oasis sont irriguées principalement par des sources souterraines: 71 pour cent des palmiers dattiers sont irrigués par les retaras (Joggara), 21 pour cent par les puits et 8 pour cent par les eaux d’inondations pluviales (en bour). Parmi les retaras, la source Tzadert est la plus importante, puisqu’elle irrigue 39 pour cent de l’ensemble de la population phoénicicole de L’oasis contre 31 pour cent pour les autres retaras. L’enquête réalisée sur le terrain a révélé aussi que le degré d’attaque de la fusariose vasculaire dépend de la source d’eau, de la fréquence d’irrigation et de la qualité physico-chimique des eaux. Ainsi, les palmiers dattiers qui reçoivent beaucoup d’eau sont les plus vulnérables vis el vis du Bayoud. Les eaux chaudes (28 à 34?C) ou acides (pH de 6 à 6.5) favorisent l’attaque des variétés sensibles par le champignon pathogène. Les eaux de puits relativement chargées en sel semblent, cependant, affaiblir cette attaque.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 27-46

Dans cette étude, nous avons démontré que l’agent causal de la fusariose vasculaire du palmier dattier (Fusarium oxysporum fsp albedinis) sécrète dans le milieu extra-cellulaire une quantité importante de protéines. Par electrophorése (PAGE-SDS), nous avons identifié 8 bandes protéiques dans les filtrats concentrés de culture de champignon. Les masses moléculaires de ces protéines varient de 65 à 13 Kda. Le même profil électrophorétique est obtenu pour 3 isolats pathogènes du Fusarium oxysporum fsp aLbedinis d’origine différente. Par contre, un profil différent est obtenu pour un isolat saprophyte de Fusarium oxysporum. Les dosages enzymatiques ont révélé dans ces filtrats de culture une importante activité pectinolytique et cellulolytique mais une faible activité protéolytique. L’influence du pH, de quelques inhibiteurs et de la chaleur sur ces activités enzymatiques a été également étudiée.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 47- 62

Trois isolats du Fusarium oxysporum f.sp. albedinis (Foa), agent causal du Bayoud, de différents niveaux d’agressivité sont tous capables de produire des toxines en milieu de culture Czapeck. Ces toxines provoquent des symptômes de dessèchement sur les feuilles du palmier dattier. En outre, une relation positive a été révélée entre la production de toxines, l’apparition des symptômes, l’agressivité des isolats et la nature ou la concentration des toxines sécrétées dans les milieux de culture. Le filtrat de culture et la fraction FII du F.o.a. ont été testés vis-à-vis de différentes espèces de plantes (tomate, tabac, tournesol, maïs et palmier dattier), ces dernières ont présenté des symptômes de la maladie à l’exception du tabac. l’effet toxique de ce filtrat de culture apparaŒt supérieur à celui de la fraction FII. De même, l’activité toxique de la fraction FII sur les feuilles détachées des plantules de tomate, de tournesol et du maïs confirme la non spécificité des toxines sécrétées par le F.o.a. De plus, les fractions FII sécrétées par Fusarium oxysporum f. sp. lycopersici, elaeidis et par un isolat de Fusarium oxysporum saprophyte n’ont aucun effet sur les rachis du palmier dattier et seul la fraction FII du F.o.a. possède un effet toxique positif. Les principes actifs des fractions FII du F.o.a sont différents de ceux des trois autres Fusarium oxysporum, il s’agit donc de nouvelles toxines dont la caractérisation chimique n’a pas encore été élucidée.

1999
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1997), no 98 , p. 57-65

Les tests de confirmation de la resistance des clones du palmier, representes par un seul a quelques individus, ne peut se faire que sur un nombre suffisant de vitroplants conformes au stade plantule; d’ou l’interet de mettre au point une methode fiable d’inoculation experimentale adaptee a ce type de materiel. Les resultats obtenus ont permis d’abord de selectionner un isolat de Fusarium oxysporum f.sp. albedinis tres agressif sur les descendants de deux croisements differents. Ensuite, il a ete constate que la concentration d’inoculum presente un effet significatif sur le comportement vis-a-vis du parasite des vitroplants appartenant a trois cultivars de palmier. Les deux concentrations d’inoculum 10 4 et 10 5 conidies par ml se sont revelees discriminantes entre les genotypes resistants et sensibles a la maladie. Enfin, la comparaison de cinq methodes d’inoculation des vitroplants a fait apparaitre des differences significatives dans leur fiabilite. La methode (1) consiste a apporter 20 ml par plant d’inoculum liquide sur les racines de vitroplants plantes de polyethylene, degagees jusqu’a une profondeur de 5 cm.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 88 , p. 111-122

Aux premiers isolements effectues a partir des palmes atteintes de bayoud, le fusarium oxysporum f.sp.al. albedinis donne naissance à des colonies typiques ôtype sauvageô dans 72,4 des cas. Au 4eme repiquage sur un milieu de culture artificiel, le pourcentage des formes typiques diminue de 52,2 lorsque le repiquage des cultures se fait par transfert massif du mycelium. Ce pourcentage reste relativement eleve lorsque les colonies transferees sont obtenues par des repiquages monospores ou en petits fragments du mycelium. L’obtention des colonies typiques peut en outre dependre de l’origine des isolats. Par ailleurs, parmi huit milieux etudies, le milieu malt semble le plus favorable a la fois a la croissance mycelienne et la sporulation du parasite. Les resultats presentes et discutes dans cet article ont permis de determiner le role de quelques facteurs dans la variabilite des caracteres morphologiques du parasite.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 83 , p. 209-223

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER