Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Des expйrimentations au champ et au laboratoire ont йtй conduites pour la sйlection des cultivars et de clones de palmier de bonne qualitй dattiиre et rйsistants au bayoud causй par Fusarium oxysporum f. sp. albedinis. Aucun des six cultivars iraquiens et des six tunisiens йvaluйs au champ n’a montrй de rйsistance au bayoud. Parmi quatre cultivars marocains testйs, Bousthammi noire et Boukhanni se sont rйvйlйs rйsistants. L’йtude du comportement au champ а l’йgard du bayoud de 1058 clones sйlectionnйs pour leur qualitй fruitiиre a permis de sйlectionner 646 clones prйsumйs rйsistants au bayoud. Deux clones femelles et un clone mвle ont йtй multipliйs et les tests de confirmation effectuйs au laboratoire sur des vitroplants ont montrй que ces trois clones prйsentent une rйsistance relativement йlevйe.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 90 , p. 9-18

Une étude comparative des descendants de trois croisements dirigés du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) a été réalisée sur la base de quelques caractères du fruit et de l’arbre. Ces croisements sont issus de trois cultivars connus : Jihel, Deglet-Nour et Bousthammi noire. Pour chaque croisement, un échantillon de 5, 7 et 8 arbres ont été utilisés respectivement pour Jihel, Deglet-Nour et Bousthammi Noire. Les données quantitatives et qualitatives retenues ont été analysées par des méthodes factorielles (ACP, ACM) et des méthodes de classification. Les résultats obtenus ont permis de distinguer des caractères qui différencient les parents de leurs descendances : la consistance, la catégorie, la couleur à la maturité du fruit et la couleur de la graine pour Jihel; l’épaisseur du spadice au milieu pour Bousthammi noire; la catégorie du fruit et le nombre total des épines pour Deglet-nour. Ce travail a permis d’avoir une idée sur la méthodologie à suivre pour généraliser l’étude sur un échantillon beaucoup plus représentatif des descendants des différents croisements dirigés.

1995
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1995), no 91 , p. 25-39

Les contaminations bactériennes de tissus de vitro-plants de palmier dattier, provoquées par des bactéries du genre Bacillus, bactéries endophytes et sporulantes, se manifestent en tube sous forme soit de voile soit de film blanc ou jaune. Sur onze antibiotiques et huit antiseptiques testés pour leur activité contre les cultures bactériennes pures et sur le tissu des vitro-plants, deux antibiotiques, la Novobiocine 20 ?g/ml et la combinaison novobiocine 20 ?g/ml + Gentamycine 10 ?g/ml se sont avérés efficaces pour maintenir propres les vitro-plants contaminés. Après repiquage sur milieu physiologique normal sans produits antibiotiques, la croissance bactérienne reprend et 95 des vitro-plants sont recontaminés. Les produits antiseptiques tels que l’azide de Na et le thimerosal se sont avérés phytotoxiques aux doses bactéricides.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 53-61

L’étude cinétique de sécrétion des toxines du Fusarium oxysporum f.sp.albedinis, agent causal du bayoud, en relation avec la production des spores du parasite a été étudiée pendant une période de 14 jours. Cette étude a été réalisée sur deux milieux synthétiques : Czapeck et Richard. Le milieu Czapeck semble le plus favorable à la fois à la sporulation du champignon et à la sécrétion des toxines . De plus, l’analyse statistique par la comparaison des moyennes et écart-types montre une différence très nette de production dans ce milieu à partir du 4e et 6e jour. Les résultats présentés et discutés dans cet article ont permis de mettre en évidence la présence de substances toxiques, autres que l’acide fusarique, dans le filtrat de culture du parasite, ainsi que les conditions optimales de leur sécrétion et leur nature.

1996
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1996), no 93 , p. 81-92

En réponse aux stress biotiques ou abiotiques, les plantes réagissent par différents mécanismes de défense. Entre autres, elles possèdent un arsenal enzymatique comprenant essentiellement des enzymes à activité antifongique les chitinases et les b-1,3 glucanases. Par des dosages enzymatiques, ces activités ont été mises en évidence dans les extraits de racines de jeunes plantules de palmier dattier au stade deux feuilles suite à une inoculation artificielle par Fusarium oxysporum f.sp albedinis (Foa) ou à une pulvérisation par une solution à 0.2 pour cent de chlorure mercurique (Hg Cl2). Ces activités enzymatiques à un mois après l’inoculation par le Fou sont beaucoup plus importantes dans les racines des plantules inoculées par rapport aux plantules témoins et dans les plantules de la variété résistante à la maladie (Bousthammi noire) par rapport aux plantules de la variété sensible (Jihel). L’activité chitinase racinaire est une endochitinase très stable présentant une forte résistance à l’augmentation de la température. En effet, pour l’inactiver entièrement, il a fallu chauffer la solution enzymatique pendant 30 minutes à 100?C. Cette activité est inhibée presque totalement en présence de l’ion mercurique à 0,5 mM. Ces résultats convergent vers une possible contribution de ces enzymes antifongiques dans le mécanisme de la résistance observée chez certaines variétés de palmier dattier à l’attaque par le Fusarium.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 18-34

Une technique simple, sensible et fiable pour la détection, dès l’introduction, des explants de palmier dattier contaminés par les bactéries a été développée. Dans cette méthode, nommée ô détection précoce ô, les parties basales et/ou terminales sont prélevées au niveau de chaque explant et agitées séparément dans des tubes à essai contenant un milieu bactériologique stérile pendant 3 à 10 jours à la température ambiante. Ce milieu de culture (MNBY) qui est une modification du milieu NBY, contient par litre 2g de K2HPO4 ; 0,5g de KH2P04 ; 0,25g de MgSO4 , 7H2O ; 2,5g d’extrait de levure; 5g de Bactopeptone et 2,5 de Glucose.L’application de cette technique sur 116 explants stérilisés et avant leur transfert sur le milieu d’initiation, a révélé que 42,6 pour cent, 58,3 pour cent et 92.1 pour cent des explants appartenant respectivement aux cultivars Boufegous, .Mejhoul et Bouzekri sont contaminés. Le suivi des explants, durant les phases d’initiation et de multiplication, a démontré l’efficacité de cette technique. Plus de 959k des cultures issues des explants révélés contaminés par la détection précoce, ont été aussi trouvés contaminés lors des phases d’initiation e: de multiplication. En plus, le suivi des explants. sélectionnés non contaminés par la détection précoce, en culture in vitro sur une période d’environ 20 mois, a démontré que plus de 99 pour cent des cultures issues de ces explants n’ont pas montré de contamination, Une caractérisation primaire de 123 souches bactériennes obtenues à partir des explants contaminés a révélé que 94,3 pour cent de ces souches sont classées dans deux grands groupes. Les bâtonnets Gram positif avec une fréquence d’isolement de 54,5 pour cent et les bâtonnets Gram négatif avec 39,8 pour cent. Les bactéries du premier groupe possèdent les caractéristiques du genre Bacillus. Par contre les bactéries du second groupe appartiennent à la famille des Enterobacteriaceae.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 116, p. 36-49

L'effet de la solarisation, du metam sodium et de la combinaison des deux, sur les champignons telluriques en général et les Fusarium spp. en particulier a été étudié en milieu réel. A 40 cm de profondeur tous les traitements ont éliminé plus de 80% de la flore fongique totale et 90% des germes de Fusarium spp. Dans la couche 40-60 cm, la combinaison de la solarisation et du Metam sodium à doses réduites s'est montrée la plus efficace.

2007
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2007), no 121-122 , p. 135-151

Dans cette étude, nous avons démontré que l’agent causal de la fusariose vasculaire du palmier dattier (Fusarium oxysporum fsp albedinis) sécrète dans le milieu extra-cellulaire une quantité importante de protéines. Par electrophorése (PAGE-SDS), nous avons identifié 8 bandes protéiques dans les filtrats concentrés de culture de champignon. Les masses moléculaires de ces protéines varient de 65 à 13 Kda. Le même profil électrophorétique est obtenu pour 3 isolats pathogènes du Fusarium oxysporum fsp aLbedinis d’origine différente. Par contre, un profil différent est obtenu pour un isolat saprophyte de Fusarium oxysporum. Les dosages enzymatiques ont révélé dans ces filtrats de culture une importante activité pectinolytique et cellulolytique mais une faible activité protéolytique. L’influence du pH, de quelques inhibiteurs et de la chaleur sur ces activités enzymatiques a été également étudiée.

2004
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2004), no 109-110 , p. 47- 62

La multiplication des génotypes de palmier dattier, rares ou sélectionnés, se heurte au problème de l’indisponibilité de rejets nécessaires à leur micro propagation végétative. Pour palier à ce problème, l’utilisation de tissus prélevés à partir d’inflorescences, au moment de leur émergence, a permis la réussite de la multiplication de certains génotypes sélectionnés et présumés résistants à la maladie du Bayoud. Pour une meilleure adaptation de cette nouvelle technique à une large gamme de génotypes, deux séries de combinaisons hormonales ont été testées en phase d’initiation de bourgeons. La première série contenant 0.5 mgl-1 d’acide naphtoxyacetique (ANOA), 0.5 mgl-l, acide naphtalenacétique (ANA) et (0,0.1, 0.5 et 1) mgl-1 du 2-Isopentyl adénosine (IPA) a induit le développement de carpelles et la formation de racines. La seconde, contenant: 0.5 mgf1 ANA, 1 mgl-1BAP et (0, 0.5, 1 et 2) mgf1 IPA a permis d’initier les bourgeons végétatif chez deux génotypes sélectionnés INRA-B26 et INRA-B2? respectivement sur les milieux contenant 1 et 2 mg!1 d’ IPA. L’étude de la multiplication de ces bourgeons a été réalisée avec le milieu de base renfermant (mgf1): les régulateurs de croissance ANA (0.5), IP A (1) et BAP (1) ou dilué au 1/2.5; 1/5 et 1/10. La multiplication a été satisfaisante sur le milieu dilué au 1/2.5. Des centaines de plantules ont été régénérées et acclimatées. Les premiers vitroplants produits ont été transférés au sol aux domaines expérimentaux de l’INRA à Marrakech et à Zagora. Certains vitro-plants du génotype INRA-B26 ont commencé à produire des dattes.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 47-60

Le palmier dattier (phoenix dactilyfera L.) est une espèce dioïque, monocotylédone et pérenne, qui se reproduit par graines et rejets. Naturellement, la reproduction de l’authenticité variétale est assurée presque à 1000/0 par les rejets. La conformité génétique de grands nombres de plants du palmier produits dans plusieurs laboratoires commerciaux par les techniques de culture in vitro peuvent être affectées à des degrés différents de presque nul à très important en fonction de l’intensité de la pression des paramètres exercées in vitro. Pour identifier la conformité des plants, deux approches basées sur les descripteurs phénologiques et les marqueurs moléculaires ont été développées. Ainsi, 13 descripteurs phénologiques et 44 marqueurs moléculaires RAPD ont été testés sur trois variétés marocaines (Mejhoul, Sairlaylate et Najda (INRA-3Oi 4)) et 30 palmiers produits in vitro par la technique d’organogenèse. Les descripteurs phénologiques sont des caractères quantitatif ou qualitatif, agro-morphologiques intéressant les phoéniciculteurs et les producteurs de dattes ou organo-structural, lesquels ont déjà été démontrés comme descripteurs distinctifs entre les variétés du palmier. Les résultats comparés n’ont pas détecté de polymorphisme entre les populations et leurs palmiers d’origine. Bien que ces résultats obtenus soient encourageants, les recherches continueront à les confirmer sur un grand nombre de variétés et identifier plus de marqueurs moléculaires variés et complémentaires aux descripteurs phénologiques. Ce qui permettrait de mieux apprécier la conformité des plants produits in vitro à différents stades du développement et assurer une bonne qualité des produits. Les avantages et les inconvénients des approches adoptées comme outil permettant l’assurance de la qualité au profit de laboratoires commerciaux de micropropagation des plantes sont discutés. A l’état actuel et vu la difficulté pour assurer le contrôle de la conformité totale, la question pertinente qui survient pour des producteurs de dattes concerne l’adoption d’une confOrmité génétique ou phénotypique.

2005
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2005), no 113 , p. 85-101

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER