Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Le carbofuran (2,3-dihydro-2,2-dimethyl-7-benzof-ranyl methylcarbamate), appartenant à la famille des N-méthylcarbamates, est un insecticide/nématicide utilisé en traitement de sol dans l'agriculture marocaine spécialement sur les cultures maraîchères et industrielles (betterave à sucre, canne à sucre, tomate. pomme de terre, ...). L'étude des résidus liés des pesticides est d'un grand intérêt dans l'évaluation des risques de leur mobilisation et donc le risque de contamination de l' environnement, notamment les eaux souterraines en raison de la possibilité de leur re-libération. Ce travail a pour but d'étudier par la technique de traceur radioactif 14C d'une part, la localisation et la distribution des résidus liés du carbofuran dans le sol et d'autre part, la possibilité de libération de ces résidus dans le temps. Concernant la distribution et la localisation des résidus liés. nous avons utilisé la méthode de fractionnement chimique visant à séparer la matière organique du sol en fractions principales; l'acide fulvique (AF), l'acide humique (AH) et l'humine (H). Les résultats ont montré qu'environ 66% des résidus liés sont associés à la fraction organique soluble (AF + AH) alors que la fraction de l'humine contient 34 %. D'autre part, la possibilité de la libération des résidus liés a été étudiée par addition, au sol étudié, du sol frais du même type et incubation pendant 90 jours. Les résultats ont montré la re-extractibilité de 8 à 15% et la minéralisation de 1 à 4% des résidus liés en fonction du temps d'incubation. L'incorporation des résidus liés dans la fraction de l'Humine peut-être considérée comme un processus contribuant à réduire les risques de pollution en raison de l'insolubilité de cette fraction dans l'eau. Mais leur stabilisation à long terme, peut constituer une menace pour l'environnement. De plus, il y a une nette prédominance de la quantité des résidus contenue dans la fraction organique soluble (AF et AH). Ceci peut avoir un rapport important avec leur biodisponibilité et leur migration dans le sol, du moment que l'AF est la fraction de la matière organique la plus soluble dans l'eau. De plus, les quantités de résidus re-libérés, peuvent être considérées comme une indication des quantités de résidus liés qui conservent un risque environnemental potentiel.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 117 , p. 91-105

Les quantités biodisponibles de métaux lourds ont été déterminées dans les échantillons de sols agricoles irrigués par les eaux usées tout au long de l'oued Boumoussa, drain naturel des eaux usées de la ville de Settat. Parmi les éléments analysés, le Cadmium, le Cuivre, le Nickel, le Plomb et le Zinc présentent des concentrations élevées dans les parcelles irriguées par les eaux usées comparativement à celles irriguées par l'eau souterraine. Le plomb est le plus important polluant dans la solution du sol avec une concentration moyenne de 9 ppm dans la couche superficielle du sol (0-20cm). La biodisponibilité de ce métal est étroitement corrêlée à sa teneur totale dans le sol. Le Cd, le Cu et le Ni contrairement au Pb et au Zn, sont des polluants naturels dans le sol. Leurs quantités biodisponibles excédentaires sont en effet dues au relatif déficit du pouvoir adsorbant des sols irrigués par les eaux usées. La biodisponibilité intrinsèque des polluants étudiés suit l'ordre décroissant: Cd Pb Ni Cu Zn. Par ailleurs, les concentrations biodisponibles de ces métaux lourds décroissent avec la profondeur du sol.

2006
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2006), no 118-119 , p. 69-83

Pour être efficace, un antagoniste doit posséder une bonne aptitude à la compétition saprophytique. Quatre méthodes ont été utilisées dans cette étude pour évaluer ce caractère: colonisation de la paille, des pastilles gélosées, du papier filtre et l’hydrolyse de la carboxymethylcellulose. L’application de ces méthodes à quelques souches de Trichoderma d’origine marocaine a abouti à des résultats convergents qui ont permis de retenir T viride (TV1, TV2, TV3, TV4) et T. harzianum (THI et TH2) comme souches possédant une forte aptitude saprophytique.

2002
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2002), no 106 , p. 57-73

Les donnees de quatre prospections pour la collecte des lupins au Maroc ont ete utilisees pour etudier la distribution naturelle de lupinus angustifolius L., L. atlanticus Gladstones et L. cosentinii Guss. en fonction de certains facteurs du milieu. Les trois especes se distinguent tres nettement dans leur distribution geographique. L. cosentinii est limite a la zone littorale atlantique. Lupinus atlanticus se trouve uniquement dans les chaines de l’Atlas. L’aire de repartition de Lupinus angustifolius est plus large, mais reste toutefois limitee a la zone nord du pays. La distribution des especes de lupin depend aussi bien des facteurs edaphiques que climatiques. L. atlanticus est particulierement adaptee aux altitudes elevees et aux pluviometries faibles. Lupinus angustifolius est une espece versatile que l’on rencontre dans des conditions edapho-climatiques diverses, a l’exception des regions a sols calcaires. L. consentinii est trouve essentiellement dans des sites de basse altitude a hiver doux.

1994
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1994 ), no 84 , p. 29-42

Des prospections pour la collecte des espéces annuelles du genre medicago ont été effectuées en 1988 par l’echantillonnage de 161 sites dans six régions agricoles du maroc. Le matériel recolté a été utilisé dans plusieurs essais en serre, pour étudier la réponse d’écotypes à certains facteurs édaphiques et climatiques en relation avec leur origine géographique, le ph, la teneur du sol en azote, en phospore, et la température hivernale du site considéré. Onze espéces ont été trouvées. La distribution des espéces est controlée par les facteurs édaphiques et climatiques. Les écotypes de medicago truncatula varient dans leur croissance et leur capacité de nodulation sur sols acides. L’addition du phosphore est differente et le rendement dans les régions à hiver doux est superieur à ceux des régions à hiver froid. En conclusion il existe au maroc des possibilités enormes pour l’extension de l’aire de cultures des luzernes annuelles. La relation entre la reaction de divers écotypes aux facteurs édaphiques et climatiques et leur origine géographique peut être exploitée pour developper des cultivars adaptés aux différentes régions édapho-climatiques.

1992
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1992), no 79 , p. 17-33

L’activité des micro-organismes présents dans le sol est en relation directe avec les conditions climatiques qui règnent. Un changement dans les conditions climatiques du sol (humidité et température) cause un changment dans l’activité microbienne qui affecte le processus de minéralisation - immobilisation et par là un changement dans certains résultats d’analyse du sol. L’objectif de cette étude était de voir les variations de phosphore extrait par la méthode olsen (nahco3-p). et des nitrates (No3-n) dans un calcimagnésique à caractère vertique de la station expérimentale de sidi el aydi pour une période de 2 ans et demi. Le phosphore dans les premiers 20 cm de profondeur des parcelles temoin avait une tendance de varier d’une saison à l’autre. Alors que dans les parcelles fertilisées, ces variations n’étaient pas accentuées. Concernant les nitrates, malgré leur variation saisonnière accentuée, la majorité de n appliqué n’était pas détectée dans les premiers 20 cm de profondeur. Cependant, il est nécessaire de considérer ces limitations dans l’échantillonnage du sol pour l’analyse de l’azote.

1993
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1993), no 80 , p. 91-100

Presentation des resultats des essais sur l'epuisement du sol en potasse visant la determination de l'effet Ă´dose de potasseĂ´ sur le rendement des cultures testees en quantite et en qualite, la dose optimale par culture, et l'evaluation du degre d'epuisement du sol en potasse dans les parcelles cultivees regulierement sans apport de fumure potassique.

1990
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1990), no 69 , p. 32-49

Dans cette note l’auteur etudie le role de divers constituants du sol sur les valeurs de la capacite d’echange de bases des sols de la plaine du sais. Pour se rendre compte de leur influence il a compare la capacite d’echange de bases des sols naturels a celles des echantillons dans lesquels les divers constituants ont ete elimines. Les resultats des mesures de la capacite d’echange de bases ont ete controles par l’analyse thermique differentielle et les rayons x.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 1-43

Implantation, en 1968-69, d’essais de fumure de redressement phosphate sur quatre types de sol: dess leger, tirs brun, sol chatain tirsifie et siorozem. Difference de comportement du au pouvoir fixateur et a la nature des absorbants. Augmentations substancielles des rendements de la betterave et du ble tendre provoquees par un prelevement consequent du niveau de richesse du sol en acide phosphorique. Precision des limites superieures de la zone de difficience en acide phosphorique pour la betterave et le ble tendre.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 45-64

L’experimentation dans differentes regions du maroc de doses croissantes de phosphore allant parfois jusqu’a 2500 u p2 o5/ha aboutit aux resultats suivants: la fumure de redressement phosphatee a une action directe qui est dans la plupart des cas positive et une arriere-action qui n’est sensible que dans certains cas. Contrairement a ce qu’on pense, cette arriere-action s’annule rapidement. Par consequent dans certains cas ou il y a une double reponse, la fumure de redressement phosphatee doit etre appliquee moderement en tenant compte du facteur economique de l’operation. Enfin il ne faut pas perdre de vue l’effet spectaculaire de la fumure d’entretien (n p k) sur les rendements des cultures testees.

1987
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1980), no 60 , p. 221-247

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER