Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Les horizons d’accumulation de fer des ferrisols xerotheriques (petroferric ochraqualfs) conferent a ces sols leurs proprietes physico-chimiques particulieres. La genese de ces horizons est a la fois actuelle et sub-actuelle et resulte de l’accumulation relative et/ou absolue du fer entre les horizons ochriques (alco) et les horizons argilliques (btg). Leur repartition dans les solums et leur genese, liees aux horizons sus- et sous-jacents ont conduit l’auteur a reconsiderer le role de ces horizons en typologie des sols du maroc. Il propose une definition basee sur des criteres morpho-analytiques et genetiques de l’horizon petroferrique. Celui-ci pourrait etre retenu comme horizon diagnostique, soit comme critere de base pour la classification des sols selon ôsoil taxonomyô (1975). L’organisation micro-morphologique de cet horizon ainsi que la nature de ces constituants, plaident en faveur de sa formation in situ, par exportation des argiles deferrifiees et accumulation du fer, regies par l’alternance des processus d’oxydo-reduction (ferrilyse). D’un point de vue agronomique, la presence de l’horizon petroferrique a mi-profondeur des solums constitue l’une des contraintes majeures a leur mise en valeur. Celle-ci implique le drainage, le defoncement de l’horizon petroferrique, et une fumure de fond pour toute culture.

1979
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1978), no 56 , p. 71-103

L’etude pedo-geochimique de trois echantillons de sol en condition d’hydrolyse et d’acidolyse, soit leur lessivage en soxhlet, respectivement a l’aide de l’eau distillee et d’une solution acetique a ph 2,5 (0,57 n), a permis de definir leurs tendances evolutives. Ces echantillons sont representatifs des horizons argilliques a horizons petroferriques. Ceux ci se caracterisent par une accumulation intense du fer et par de faibles taux d’argile. La tendance podzolisante en condition d’acidolyse, bisiallitique et allitique en condition d’hydrolyse, ont ete mises en evidence dans les lessivats (solution d’extraction). Toutefois, ces tendances ne sont pas exprimees par les rapports molaires des echantillons residuels (complexe d’alteration); bien au contraire, leur evolution pedo-geochimique n’est pas significative, sinon nulle. La degradation des mineraux phyllosilicates par les acides fulviques et egalement nulle. L’auteur conclue que le bilan geochimique a l’echelle d’un bassin hydrologique peut ne pas refleter l’evolution pedo-chimique des sols et e.P., Celle de leurs fractions phyllosilicates tres stables en milieu neutre ou faiblement a moyennement acide. De meme la migration du fer et sa segregation des argiles (ferrilyse) n’impliquent pas naicessairement la degradation de ces derniers (ferrolyse).

1980
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1979), no 57 , p. 83-119

L'etude a pour objet de determiner le p assimilable des sols par une methode physico-chimique basee sur le principe de la dilution isotopique. Deux techniques ont ete utilisees: 1- in-vitro = technique d'echange isotopique d'un systeme sol-eau qui aboutit au calcul de la valeur f. 2- In-vivo = essai en vases de vegetation ou le sol est marque au 32-p conduisant a la determination des 2 valeurs l et a. L'etablissement des courbes de cinetiques d'echange met en evidence le pouvoir fixateur eleve de tous les sols, les tirs en premier lieu. La valeur e, calculee pour chaque sol, indique une teneur elevee pour le dess, une teneur tres faible pour le rouge-mediterraneen lessive, ce qui est confirme par le calcul de la valeur l, a l'exception des resultats de la premiere coupe qui, meme pour la valeur a, sont surestimes a cause de l'intervention de p de la graine. Il est a remarquer aussi que, pour un meme type de sol, les 2 valeurs a et l sont differentes, cette difference est due au fait que ces deux valeurs n'ont pas la meme signification.

1974
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 49 , p. 29-49

L’auteur fait un constat de la situation de l’agriculture dans la vallee du draa et propose un programme de mise en valeur en fonction des resultats obtenus par la recherche agronomique au sahara. Il decrit la societe draoui et note les evolutions en cours.

1978
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1974), no 53 , p. 1-88

Une etude sur l’activite microbiologique de certains sols de la plaine du souss a ete effectuee. Les echantillons ont ete preleves aussi bien en partie dans la zone cotiere sableuse que dans la vallee limoneuse de l’oued souss. Cette etude a montre les faits suivants: l’activite microbiologique a ete plus elevee dans les sols sableux que dans les sols limoneux. Elle est plus elevee dans les profils preleves sous les arbres que dans ceux des clairieres.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 46 , p. 105-130

Conservation des sols en palmeraies dattieres sahariennes et presahariennes : l’auteur insiste sur l’application des techniques d’amelioration de la fertilite des sols en palmeraie qui permettent une bonne utilisation des engrais mineraux. Il donne un exemple de fertilisation des terres sur une micro-exploitation phoenicicole saharienne.

1973
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1973), no 48 , p. 1-16

Dans le present travail l’auteur decrit d’abord les sols des plaines de la basse moulouya ainsI que leur environnement. Il etudie ensuite la place de ces sols a profil calcaire differencie dans l’ensemble pedologique marocain et leur pedogenese au cours du quaternaire. Enfin il developpe ses considerations sur la place de ces sols a profil calcaire differncie dans le cadre de la classification francaise des sols.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 36 , p. 3-17

Dans la region d’ouezzane, l’auteur etudie les sols et dresse la carte pedologique du perimetre de bou daroua (projet fao). Il montre la liaison qui existe entre les differntes conditions de milieu et le type de sol : rendzines, sols calciques, sols vertiques. Dans cette note il etudie particulierement les sols calciques melaniques et la repartition du calcium dans les differentes classes texturales, ainsi que le regime de l’eau dans le profil. Il propose enfin quelques amendements de classification.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 36 , p. 19-38

On a etudie la naissance des aiguilles, les variations de teneur en n, p, k,ca, mg, mn ainsi que les variations de teneur en eau des aiguilles. A) les jeunes aiguilles commencent a passer en avril-mai, leur croissance est terminee au debut de l’automne (septembre, octobre). Elles restent sur l’arbre pendant trois ou quatre ans. B) des teneurs en n, p, k, diminuent pendant la naissance des aiguilles et ensuite pendant les quatre annees de leur vieillissement les chutes de teneurs sont plus importantes au printemps pendant le debourrement (abertura de las yemas). Les teneurs en azote et phosphore peuvent augmenter legerement en hiver. On a aussi observe le retour vers l’arbre de la presque totalite de l’azote, du phosphore et du potassium contenus dans les aiguilles juste avant que celles-ci ne tombent. C) le calcium, le magnesium et aussi le manganese s’accumulent dans les aiguilles au cours de leur vieillissement. D) on n’a pas observe de difference significative dans les teneurs en elements mineraux entre le placeau temoin et le placeau fertilise. E) on a pu mettre en evidence que les besoin en eau des arbres sont particulierement importants au printemps, pendant le debourrement et en automne apres les quatre mois de saison seche. Par suite, la repartition pluviometrique en hiver et au printemps peut avoir une grande influence sur la croissance des arbres.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 36 , p. 65-90

Dans cette note l’auteur etudie le role de divers constituants du sol sur les valeurs de la capacite d’echange de bases des sols de la plaine du gharb. Pour se rendre compte de leur influence il a compare la capacite d’echange de bases des sols naturels a celles des echantillons dans lesquels les divers constituants ont ete elimines. Les resultats des mesures de la capacite d’echange ont ete controles par l’analyse thermique differencielle et les rayons x.

1970
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 36 , p. 91-125

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER