Vous ĂŞtes ici

Message d'erreur

  • Notice : Undefined offset: 2 dans tb_megamenu_insert_tb_item() (ligne 343 dans /home/inra/sites/all/modules/tb_megamenu/tb_megamenu.functions.inc).
  • Notice : Undefined index: localized_options dans menu_navigation_links() (ligne 1872 dans /home/inra/includes/menu.inc).

Apres avoir presente l’inventaire des cochenilles des agrumes en italie, leurs degats et les problemes de la lutte, l’auteur expose le programme de recherches en cours a l’institut d’entomologie agricole de portici. Dans le but de mettre au point une methode de lutte biologique ou integree contre planococcus citri (risso) des observations sont en cours sur la dynamique des populations et sur les facteurs abiotiques et biotiques qui influencent le developpement de ce pseudococcide.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 47-55

L’auteur donne la liste des cochenilles nuisibles en grece et de leurs parasites introduits et discute l’efficacite de quelques especes importees vis-a-vis de leur hote. C’est le cas d’aphytis melinus de bach et a. Lepidosaphes compere qui donnent de bons resultats contre chrysomphalus dictyospermi mogran et lepidosaphes beckii newman respectivement. A. Melinus reduit la densite des populations de a. Aurantii plutot lentement. Cryptolaemus montrouzieri mulsant, qui fut introduit contre planococcus citri risso, n’etait pas etabli tandis que metaphycus helvolus l’etait et remplacait le parasite indigene de saissaitia oleae bern, m. Flavus. Quelques donnees sur l’elevage de a. Melinus sur diaspis echinocacti bouche en insectatium sont mentionnees. La methode d’echantillonnage des diaspines et quelques donnees sur les resultats obtenus sont indiquees.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 57-65

Apres avoir presente l’inventaire des cochenilles des agrumes dans les provinces occidentales et meridionales de turquie, l’auteur expose le programme de recherche en cours a antalya et a bornova. En turquie meridionale les etudes portent sur l’acclimatation de cryptolaemus montrouzieri muls. Et leptomastix dactylopii how. Contre planococcus citri risso. En turquie occidentale le programme porte sur l’utilisation des aphytis contre les cochenilles diaspines, car l’action d’aspidiotiphagus citrinus craw. Parasite indigene, est insuffisnte. A. Lingnanensis a ete importe en 1968; a. Melinus est apparu accidentelement en provenance des iles grecques voisines. Les methodes d’echantillonnage pour l’etude ecologique de la dynamique des populations, comme les techniques d’elevages et de lachers des parasites avec leurs difficultes respectives sont mentionnees. Dans le but de mettre au point une methode de lutte biologique ou integree contre les cochenilles des citrus, l’acclimatation d’a. Melinus sera essayee dans chaque region infestee de turquie.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 67-80

L’augmentation des dommages dus a aonidiella aurantii mask. Vient d’attirer l’attention sur les cochenilles des agrumes dans le sud de l’iran. Des conditions favorables pour une lutte blogique sont reunies: aphytis lingnanensis comp. Et aphytis melinus de bach ont ete introduits et l’on envisage des lachers d’aphytis au cours de l’annee prochaine. Dans les autres regions, il existe un grand nombre de cochenilles contre lesquelles la lutte biologique n’est pas utilisee. Cependant, cryptolaemus montrouzieri muls. A ete introduit d’espagne contre pseudococcus malvacearum sur theier, mais il n’est pas acclimate. Par contre, metaphycus helvolus comp. Entroduit des u.S.A. Contre saissetia oleae bern. S’est etabli, mais aucun saissetia n’existe sur agrumes en iran.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 81-84

En Tunisie, les principaux ravageurs des agrumes sont ceratitis capitata wied et saissetia oleae bern. La lutte chimique, malgre les traitements repetes, n’a pas reussi a les enrayer. C’est pourquoi, en ce qui concerne la mouche des fuits, on s’oriente depuis peu de temps vers l’utilisation de la methode autocide; quant a saissetia oleae, un projet de lutte biologique est en cours d’elaboration.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 85-89

L'auteur cite les principaux problemes phytosanitaires poses a l'agrumiculture marocaine tels que : les maladies (chlorose , la tristeza, la psorose, la xyloporose, l'exocortis, la bacteriose, la gommose), les insectes, les nematodes, les cochenilles, les pucerons, les acariens et les oiseaux.

1971
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1970), no 37 , p. 91-94

Les essais conduits aussi bien au laboratoire qu’en plein champ, ont montre que l’emploi d’une solution contenant 4 en poids de d.D.V.P. Commercial (a 96 de matiere active) et 96 en poids de solvant han, pulverisee par avion a des debits de 16 cc/m et sous forme de gouttes de 150 a 250 u, ne determine pas de degats d’importance economique sur les agrumes, meme apres trois passages successifs sur le meme verger.

1968
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1968), no 28 , p. 61-66

contenant la cytokinine BAP à 1mg 1-1 et pas d’auxine s’est avéré favorable à lacaulogénèse. Pour la rhizogénèse, le milieu de base contenant du charbon actif à 4g 1-1 et de l’ANA à 1 mg [-1 a donné des bonnes performances (83 pour cent d’enracinement). Pour l’étape de l’acclimatation, le taux de reprise a été de 80 pour cent. Lesvitroplants non enracinés ont été greffagés en fente sur des porte-greffes de Citrange troyer. Le taux de réussite a été de 75 pour cent.

1969
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (2000), no 101 , p. 9-18

Les resultats des analyses des feuilles, des sols et des eaux d’irrigation obtenus au maroc, mettent en evidence un exces de calcium dans les feuilles par rapport aux autres elements.

1966
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1966), no 21 , p. 9-18

Ces etudes ont pour objet de determiner, en vue de l’echantillonnage des feuilles, l’epoque a laquelle les variations des teneurs en elements mineraux des feuilles, en particulier en elements majeurs, sont minimales. Ces recherches ont permis de constater que les variations des elements majeurs sont tres importantes dans les feuilles agees de 1 a 5 mois; par contre, ces variations sont negligeables de 5 a 9 mois. Pour eviter, d’une part, toute erreur provenant d’une avance ou d’un retard de la floraison, et, d’autre part, afin d’avoir le temps de corriger une carence eventuelle, les levements de feuilles sont effectues des le debut septembre jusqu’a fin octobre, les feuilles sont alors agees de cinq mois et demi a sept mois environ. En outre, une baisse de niveau de certains elements miuneraux, au moment de la chute des fruits, a ete observee. Etant donne l’exportation importante de potassium par les fruits, un prelevement supplementaire de feuilles agees d’environ un mois est indispensable pour la determination de la reserve de potassium dans la plante.

1967
AL AWAMIA (MA) ISSN: 0572-2721 , (1967), no 23 , p. 101-123

Pages

RESTEZ À JOUR AVEC NOTRE NEWSLETTER